De Marrakech à Karachi: un point sur les affaires de Sarkozy

Une villa à Marrakech, un ancien conseiller mis en examen une seconde fois, la fuite d'un proche de Kadhafi... ces derniers jours ont vu quelques révélations supplémentaires qui compliquent le cas judiciaire de Nicolas Sarkozy.

Y aura-t-il une enquête ? L'affaire du villa de Marrakech prétendument offerte à Nicolas Sarkozy il y a quelques mois n'a pas été commentée dans l'entourage de l'ancien Monarque. Ce dernier entame sa seconde semaine de repos au Maroc justement.

A Paris, Edwy Plenel, le patron de Mediapart, a refusé de répondre aux questions des policiers suite à la plainte portée par Nicolas Sarkozy dans l'entre-deux tours, relative à la publication d'une note sur un supposé financement libyen de sa précédente campagne de 2007: « Cette enquête préliminaire pour faux et usage de faux est attentatoire au droit de la presse qui protège une liberté fondamentale des citoyens, qui est le droit de savoir. J'ai donc refusé de répondre aux questions » a-t-il expliqué vendredi 18 mai.

Fin avril, le site d'information Mediapart avait publié une note du 10 décembre 2006, de Moussa Imuhamad Koussa, ex-patron des services secrets libyens, à Bachir Saleh, ex-directeur de cabinet du colonel Kadhafi, relative à « ’approbation d’appuyer la campagne électorale du candidat aux élections présidentielles, Monsieur /Nicolas Sarkozy, pour un montant d’une valeur de cinquante millions d’euros. » Assez rapidement, Bachir Saleh, par le biais de son avocat, nia l'authenticité du courrier. Mais tout aussi rapidement, on découvrit qu'il vivait sous protection policière française malgré un mandat de recherche prononcé contre lui par Interpol depuis sa fuite de Libye.

Quelques jours plus tard, début mai, Bachir Saleh a précipitamment quitté notre beau pays, « aussi mystérieusement qu'il était arrivé », relatait , pour l'Express, le 15 mai dernier. « Sans être inquiété, et en emportant avec lui tous les secrets du rapprochement franco-libyen opéré sous l'ère Sarkozy. » On sait que Bachir Saleh était l'interlocuteur privilégié de Claude Guéant dans les relations franco-libyennes. Et notamment lors des négociations de vente de matériel d'espionnage et nucléaire français à la dictature libyenne entre 2005 et 2009.

Bachir Saleh a pu fuir la France le 4 mai, deux jours avant le scrutin présidentiel.

Sans souci, ni contrôle.

Le 16 mai, Mediapart a publié un autre document, une note d'avril 1998 destinée à Lionel Jospin, alors premier ministre, rédigée par deux membres de son cabinet. Ces derniers y rappelaient d'abord le cadre juridique et la législation de nos voisins européens sur la vente de matériel de guerre. Puis,

1. Ils évoquaient des malversations: « deux sujets de malversations sont apparus à propos de l'exportation de matériel de guerre aux Pakistan ». Le premier concernait d'anciennes ventes de Mirage. Le second était... la vente des fameux sous-marins Agosta conclue par le gouvernement Balladur.
2. Mais les auteurs préconisaient toutefois « la poursuite de l’exécution du contrat » car les commissions « ont été en grande majorité déjà versées ». Ils rappelaient que Jacques Chirac avait décidé l'arrêt de versement de ces commissions, interruption qu'ils jugeaient très dangereuse tant visi-à-vis du Pakistan que pour la position de la DCNI sur le marché international.

Mediapart concluait trop rapidement : « Les socialistes savaient. » La formule aurait dû être, « des socialistes savaient ». Au vu des annotations manuscrites sur cette note par Lionel Jospin, on comprend que trois ministres au moins étaient au courant, Alain Richard, Dominique Strauss-Kahn et Hubert Védrine. Et s'ils savaient, pourquoi n'ont-ils rien dit ? C'est l'autre volet de l'affaire. Paradoxalement, cette découverte confirme que les révélations du Karachigate depuis 2009 ne sont pas une obscure manipulation du Parti socialiste, comme l'ont laissé entendre à de nombreuses reprises l'équipe Sarkozy.

La veille de cette publication, on apprenait que Thierry Gaubert, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy au ministère du Budget de 1993 à 1995 , avait été une seconde fois mis en examen dans le Karachigate, cette fois-ci pour blanchiment aggravé.

Les affaires de Sarkofrance sont loin d'être closes.


26 commentaires:

  1. intouchable dans son ryad marocain, ses sbires vont se déchainer contre ses salauds de socialistes qui savaient
    étonnant que cette note n'ait pas été déclassifié plus tôt

    RépondreSupprimer
  2. ça y est j'ai trouvé la petite case à cocher

    RépondreSupprimer
  3. " « Les socialistes savaient. » La formule aurait dû être, « des socialistes savaient »"

    Et bien ...

    en résumé, :

    "des socialistes savaient" pour DSK mais Hollande ne savait pas.


    "des socialistes savaient" pour Guerini mais Hollande ne savait pas.

    "des socialistes savaient" pour Navarro mais Hollande ne savait pas.

    "des socialistes savaient" pour La fédération du nord mais Hollande ne savait pas.

    "des socialistes savaient" pour Karachi mais Hollande ne savait pas.

    Hollande doit quand même savoir que le président de la région LR a été condamné par les tribunaux au mois de janvier à deux mois de prison avec sursis... Il sait pas ?

    Il sais pas grand chose ce Hollande, ca nous on le savait ...

    RépondreSupprimer
  4. La valeur du "cadeau" serait estimée à 700.000 €. Après Jacques Chirac, ex président devenu SDF en 2002 et hébergé gracieusement Quai Voltaire à Paris par la famille Hariri les affaires tournent allègrement sans que les français s'en offusquent beaucoup.

    RépondreSupprimer
  5. Mince le quinquennat de N. Sarkozy m'a paru si long, c'est à partir de 2007 (et non 2002) que J. Chirac s'est trouvé sans toit. Le pôvre.

    RépondreSupprimer
  6. les débordements de Chirac nous font rire et ceux de l'Ex nous font pleurer. Bizarre ?

    RépondreSupprimer
  7. Bizarre et déplaisant. Ensuite l'on s'étonne parfois de vivre dans une république quasi bananière, classée 25ème et derrière la plupart des pays européens en matière de perception de la corruption par Transparency International.

    RépondreSupprimer
  8. @mistral,

    Si "des socialistes savaient", il y a encored plus de balladuriens qui le savaient. Je comprend qu'on préfère reprocher des broutilles aux socialistes plutôt que de parler des véritables crimes de la droite.

    RépondreSupprimer
  9. Au niveau de la justice, c'est clair, faudrait pas qu'il se fasse trop oublier...
    Amitiés à tous

    RépondreSupprimer
  10. Waou, waou, mistral, bon chien-chien, c'est pas beau de copier les figures de style de notre nouveau président (anaphores)! A part ça, tu pourrais nous parler des affaires, pour lesquelles ton maître va être bientôt entendu, quand je dis entendu, je veux dire : entendu par les juges ? Lui, il va devoir dire ce qu'il savait et ce qu'il faisait. Et les affaires, les siennes et celles de ses sbires sont nombreuses. L'été approche, mais le ciel s'assombrit, mistral. Waou, waou, bon toutou !

    RépondreSupprimer
  11. mistral, t'as raison, "faut pas déconner" (sic). Alors, arrête de le faire et d'écrire n'importe quoi. Je te propose un petit exercice salutaire : quand tu écris une critique, apporte-nouq au moins un argument solide à chaque fois au lieu de lieux communes et de clichés dépassés.

    RépondreSupprimer
  12. A méditer

    http://lhorreurduchateau.blogspot.fr/2012/05/cest-lhistoire-dun-mec.html

    "Je vous emmerde la gauche."

    Moi aussi

    RépondreSupprimer
  13. @sakura :

    http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lens/actualite/Secteur_Lens/2012/05/18/article_j-p-kucheida-soutenu-par-les-elus-social.shtml

    Au printemps 2011, Jean-Pierre Kucheida est au centre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Lille concernant un système de financement occulte du Parti socialiste dans le Pas-de-Calais et des emplois fictifs.
    En novembre 2011, un rapport de la chambre régionale des comptes met en cause Jean-Pierre Kucheida4. Cet audit financier critique la gestion de la Soginorpa, bailleur social qui gère les anciens logements miniers dans le Nord-Pas-de-Calais, dirigé par Jean-Pierre Kucheida5.

    A vomir

    RépondreSupprimer
  14. http://www.lepoint.fr/societe/un-prisonnier-s-evade-lors-d-un-tournoi-de-basket-auquel-a-assiste-christiane-taubira-21-05-2012-1463763_23.php

    Le laxisme c'est maintenant

    RépondreSupprimer
  15. Sakura :

    "quand tu écris une critique, apporte-nouq au moins un argument solide à chaque fois"

    Dans la république irréprochable de Hollande, le président de la région LR condamné par les tribunaux, les tribunaux ! pas par les bloggeurs ou médiapart, les TRIBUNAUX à deux mois de prison avec sursis au mois de janvier, il y a 5 mois !!!

    Je pose la question : comment peux t'on parler de République irréprochable au point d'en faire un argument majeur de campagne et ne pas dire UN mot sur cette condamnation.

    ESCROQUERIE !!!!!

    RépondreSupprimer
  16. Juan, stp, fais quelque chose, il va nous péter une diurite, Hollande Président, c'est trop dur pour lui:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Hollande Président, c'est trop dur pour lui:)"

      Hollande démissionnera avant la fin de son mandat.

      S'il était un minimum respectueux de la démocratie, il démissionnera en cas de défaite aux législatives.

      Je rappelle que Hollande, cas unique sous la 5eme, a été élu par une minorité de votants.

      Il est illégitime et les jours qui se suivent nous montrent son incompétence. Pa foutu d'être à l'heure à un sommet internationale :

      QUELLE HONTE !!!!

      Aubry avait raison : c'est un paresseux.

      Les fonctionnaires ont élu un des leurs : un feignant

      Supprimer
  17. @ mistral

    "Je pose la question : comment peux t'on parler de République irréprochable au point d'en faire un argument majeur de campagne et ne pas dire UN mot sur cette condamnation."

    C'est tout simple : on fait comme Sarkozy, qui lui aussi nous avait chanté sur tous les tons la République irréprochable, et qui n'a jamais dit un mot, non plus que l'UMP, sur
    — Alain Agostini (UMP) 2008, condamné pour proxénétisme aggravé en bande organisée.
    — Alain Tuduri (UMP) 2009-2010, condamné pour discrimination raciale, pour avoir préempté les biens immobiliers que voulait acheter des personnes d’origine étrangère dans sa commune.
    — Axel Poniatowski (UMP) 2010, condamné pour diffamation.
    — Bruno Sandras (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.
    — Charles Pasqua (UMP) 2009 à 2010, condamné pour trafic d’influence, pour favoritisme, pour faux, financement illégal de campagne et abus de confiance.
    — Denis Gautier-Sauvagnac (UMP) 2008, mis en examen pour blanchiment d’argent.
    — Gaston Flosse (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

    Il y en a bien d'autres, sans compter Hortefeux ou Juppé, pour rester dans le sujet (on oubliera l'EPAD, cet autre exemple d'une république irréprochable, et quelques autres petites choses…).

    Mais vous avez raison de vous indigner : rien ne justifie qu'on suive le mauvais exemple de Sarkozy et l'UMP.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La justice est passée et passe sous Sarkozy avec ces illustres inconnus.

      C'est ca la République irréprochable.

      Le contraire de ce qui se prépare.

      Supprimer
    2. Pauvre chou ! On n'a plus d'argument, alors on prétend que sous Hollande, la justice ne passera pas. Après avoir regardé dans le marc de café, ou dans une boule de cristal, ou dans les entrailles d'un corbeau (socialiste, le corbeau) ?

      Pitoyable.

      Supprimer
    3. laissez donc ce triste sire brasser l'air à sa guise.

      Supprimer
  18. mon toutou mistral, Qui a dit et répété que "la République serait irréprochable" et attend avec angoisse de ne plus bénéficier de son immunité présidentielle pour rendre visite(s) aux juges ? Qui a embauché des ministres condamnés (des noms, des noms ...) ? Qui s'est séparé, pour le dire poliment, de plusieurs ministres, dont un fumeur invétéré de cigares, un modeste adapte des voyages en Falcon de la République, une ministre amoureuse des vacances en Afrique du nord "aux frais de la princesse" pendant une révolution ? Qui, encore, tressaille aux noms de Karachi, Kadhafi, Liliane B., hippodrome de Chantilly ? Qui ? Je n'en ai jamais entendu parler par ton maître et ses séides, si ce n'est pour crier à la"persécution".
    Que d'exemples de vertu, de probité au plus haut niveau de l'Etat ! Et je t'ai épargné la liste complète de leurs (basses) oeuvres. Waou, waou, toutou.

    RépondreSupprimer
  19. @ Rosa Elle : le pauv' mistral est désemparé. Il en arrive à reprocher au nouveau président de ne pas avoir tenu les promesses de république irréprochable de son maître. Il ne nous a pas encore parlé du "travailler plus pour gagner plus", hi, hi, ni de la lutte contre l'insécurité et l'immigration. Il a tellement bien tenu ses promesses, son maître, que, depuis près de deux ans, son catalogue de promesses n'est plus consultable. Ca s'appelle un bilan catastrophique et ça donne droit à un billet retour sans passer par case "départ". Deuxième épisode les 10 et 17 juin prochains. Pauvre mistral !

    RépondreSupprimer
  20. alors il jette l'éponge Mistral ?

    RépondreSupprimer
  21. A l'ump on s'active toujours comme de petites abeilles affairées.
    Intéressant article dans libération sur les démélés de Guy Wildenstein avec l'administration fiscale : http://www.liberation.fr/societe/2012/05/20/empire-wildenstein-l-art-de-la-fugue-fiscale_820032

    RépondreSupprimer
  22. Et les affaire Copé? Non seulement il a des casseroles à ne plus savoir qu’en faire, mais il est un des députés les moins présents à l’hémicycle. En plus d’attaquer tout ce qui n’est pas UMP, il attaque aussi tout ce qui est UMP mais ne faisant pas partie de son clan. Un vrai cas ce Copé. Il y a de quoi monter un vrai dossier contre lui. Voilà de quoi faire.

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/cope-nie-puis-admet-avoir-attaque-fillon_1046843.html

    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20111101.OBS3595/cope-feu-sur-fillon.html

    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20111102.OBS3633/le-nouvel-observateur-repond-a-jean-francois-cope.html

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/11/20/97002-20111120FILWWW00069-takieddinecope-nie-avoir-recu-de-l-argent.php

    http://elections.lefigaro.fr/presidentielle-2012/2012/04/10/01039-20120410ARTFIG00590-la-bande-a-cope-prepare-l-apres-presidentielle.php

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/08/22/97002-20110822FILWWW00477-cope-pour-taxer-les-tres-hauts-revenus.php

    http://www.lexpress.fr/actualites/2/actualite/l-ump-continue-de-se-dechirer-sur-la-primaire_1040648.html

    http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/jean-francois-cope-lance-la-mobilisation-de-l-ump-pour-2012-11-12-2010-1274132_240.php

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/takieddine-des-balladuriens-aux-sarkozystes_1030212.html#xtor=AL-447

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/01/11/97001-20120111FILWWW00464-l-ump-c-est-massacre-a-la-tronconneuse-cope.php

    http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/cope-souleve-un-tolle-en-pronant-une-hausse-de-la-tva-01-02-2011-134211_240.php
    NB la majorité a voté la hausse de la TVA.


    http://www.politique.net/2009072001-le-salaire-de-jean-francois-cope.htm

    http://www.rue89.com/2009/07/24/maitre-cope-touche-t-il-200-000-euros-chaque-annee

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/01/07/97001-20120107FILWWW00308-les-minables-a-5000-cope-dement.php

    L’insulte facile, même mépris que Mélenchon.
    http://www.dailymotion.com/video/x28gac_07juin-cloportes_news?start=0#from=embediframe

    http://www.rue89.com/2012/01/10/nous-ne-meritons-pas-cope-nous-sommes-vraiment-trop-minables-228247

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/12/20/cumul-des-mandats-un-ministre-peut-recevoir-jusqu-a-21-000-euros_1455790_823448.html

    http://www.dailymotion.com/video/xnghdd_sophie-coignard-l-oligarchie-des-incapables_news?ralg=behavior-meta2#from=playrelon-1

    http://www.lefigaro.fr/politique/2012/01/09/01002-20120109ARTFIG00373-ces-champions-de-l-absenteisme-a-l-assemblee.php


    http://www.nosdeputes.fr/jean-francois-cope

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.

VIDEOS DE GAUCHE

VIDEOS DE DROITE