Sarkozy esquive son programme

Jeudi après-midi, le candidat sortant avait donc présenté à la presse son programme. On a pu commenter ses mesures, déjà connues. Toutefois, Nicolas Sarkozy avait prévenu qu'il serait incomplet. Il voulait se garder des surprises jusqu'à l'entre-deux-tour. Il jouait à cache-cache avec la campagne.

Pire, il ne présenta en fait pas grand chose. Il était là pour le show, ne voulait pas qu'on s'attarde trop sur son texte.  Il en a profité pour annuler, à la dernière minute, sa présence à un forum sur l'égalité femme/homme organisé par Sciences Politiques et le magazine Elle. Il prétexta des conditions de sécurité pas assurées. En fait, une poignée de manifestants l'attendaient à l'entrée. Il a eu la trouille. Nathalie Kosciusko-Morizet, sa dir'com envoyée en remplacement, fut sifflée.

Le candidat Sarkozy de 2012 était-il devenu trouillard ?

En 2007, il était plus sûr de lui. Son programme avait été muri, travaillé, construit au fil d'enquêtes et de sondages, habillé de conventions thématiques durant l'automne précédent le scrutin. Son slogan - Travailler plus pour gagner plus - résumait ses propositions. Cinq ans plus tard, le contraste est saisissant. Même président, Nicolas Sarkozy était devenu coutumier de faux suspenses: combien de sommets annoncés comme décisifs ? Prenez le dernier, pour l'emploi, le 18 janvier. Sarkozy l'avait promis à Toulon le 1er décembre, avec ce ton de défi qu'il affectionne tant

Son programme présidentiel pour le nouveau quinquennat était devenue une arlésienne. Il y a 18 mois, on nous présentait Laurent Wauquiez et Nathalie Kosciusko-Morizet comme les deux chargés de son élaboration. Puis, au printemps 2011, ce fut Bruno Le Maire, ministre de l'Agriculture, qui les remplaça. Un temps, on cru qu'il allait être présenté début septembre, lors du campus UMP à Marseille. Hélas, Nicolas Sarkozy fit savoir qu'il lui était hors de question d'être lié par un programme avant l'année prochaine. L'exercice s'effondrait. La dynamique fut cassée.

Ce jeudi, le grand moment était arrivé, enfin. En fait de programme, ce fut une lettre. Le conseiller spécial Henri Guaino nous avait prévenu: « L'esprit de cette lettre est très simple. Nicolas Sarkozy s'est forgé (...), dans l'expérience du pouvoir, dans des conditions assez dramatiques, un certain nombre de convictionsOn nous prévint que le candidat sortant se réservait quelques annonces pour plus tard, jusqu'à l'entre-deux-tour.

A 15H, les quelque 400 journalistes impatients rassemblés dans une salle du siège de l'UMP reçurent enfin le précieux document, la « lettre de Nicolas Sarkozy au peuple français ». Une mauvaise langue avait soufflé qu'il s'agissait d'un résumé du livre inachevé que Nicolas Sarkozy avait finalement renoncé à écrire. A 15H11, le Monarque était enfin là. La mise en scène était curieuse: il paraissait tout petit, écrasé par un gigantesque slogan. « Après 7 semaines de campagne et à un peu plus de 15 jours du premier tour, j'ai souhaité faire ce point d'étape afin que chacun puisse comprendre dans quelle perspective se placent les propositions que j'ai proposées aux Français.»

Il justifia d'abord son retard à publier son programme, à 17 jours du premier tour:  « Il m'a semblé qu'il y avait une logique à proposer ses propositions à fur et à mesure...
Une campagne, c'est un moment d'écoute, c'est un moment de dialogue. Si on présente tout son projet au début de la campagne...»  il leva les yeux de son texte et grimaça un sourire... «

Ah... les vertus du dialogue... Il circule toujours dans des enceintes cerclées, cernées, barricadées. Depuis les heurts de Bayonne, ses parcours sont balisés.

La présentation du programme fut succincte. Un quart d'heure à peine, pour énoncer les grands principes ( «la sécurité après le drame de Toulouse», «compétitivité de l'économie française», «matraquage fiscal des familles et des classes fiscales promis par le candidat socialiste», «le combat contre les communautarismes», «la solidarité mais pas l'assistanat»), et se dépeindre, une fois de plus, comme l'homme de l'expérience: «J'ai, hélas, de l'expérience ». Il semblait exaspérer de constater l'injustice de son impopularité.


Sa conférence de presse fut un moment.

Il préféra railler ses adversaires, et d'abord moquer la perspective d'un pouvoir confié à d'autres que ceux de son clan. «Mais il est ridicule de dire aujourd'hui qui pourrait être Premier ministre ou ministres. Royal est présidente de l'Assemblée, Sapin déjà déçu, Moscovici dans le rêve, c'est grotesque, c'est choquant» . Fallait-il sourire ? Nicolas Sarkozy avait procédé à une douzaine de remaniements depuis qu'il avait élu, tellement son casting initiale était raté. Dès la mi-septembre 2007, nous nous inquiétions sur le blog Sarkofrance, de ce premier gouvernement de bleus.

Amis sarkozystes, rappelez vous tous les branquignoles que nous avons vu passer au gouvernement depuis 2007: Fadela Amara (et son plan anti-Glandouille d'août 2007), Rachida Dati (qui put braquer toute l'institution judiciaire jusqu'à son propre cabinet en quelques semaines), Bernard Laporte (qui fit lire la lettre  Christian Blanc (et ses cigares), Alain Joyandet (et son vol en jet), Laurent Wauquiez (qui cherchait des fonds privés pour son mouvement en pleine affaire Woerth), Rama Yade (qui ne cessa d'acumuler les bourdes diplomatiques), ou Christine Lagarde (qui nous conseillait le vélo quand l'essence fut trop chère).

Sarkozy dérapa aussi beaucoup. Ainsi compara-t-il les meurtres, les drames, les horreurs. Il était comme ça, Sarkozy, il avait toujours besoin d'une échelle. « Le traumatisme après le drame de Toulouse et Montauban est comparable à celui des Américains après les attentats de New York. »

Il n'aima pas la question du journaliste de Mediapart qui s'était glissé dans l'assistance, sur le fameux prêt inexpliqué et secret de 3 millions de francs qui lui permit d'acheter son duplex de Neuilly-sur-Seine en 2006... Il répondit à côté, de 10 ans trop tôt: «Je vous dirais simplement qu'entre 95 et 97, c'était une majorité de gauche. Si des prêts m'ont été attribués, il devait y avoir de bonnes raisons.» Il s'agaça aussi:  «Je reconnais bien là l'obsession de Mediapart sur ma personne, on n'y peut rien. Adressez-vous à l'Assemblée nationale».

Il était hargneux, impatient de convaincre, agacé de ne pas convaincre.






68 commentaires:

  1. "Il n'aima pas la question du journaliste de Mediapart qui s'était glissé dans l'assistance, sur le fameux prêt inexpliqué et secret de 3 millions de francs qui lui permit d'acheter son duplex de Neuilly-sur-Seine en 2006..."

    et s'il avait vendu des tee-shirts à son effigie ?
    ah, non n, c'est vrai , ça c'est ballamou
    bob

    (devant écrire pour des raions techniques comme anonyme , je signe pour être identifié dans la masse des anonymes et des trolls)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut rester "complétement(quoique!)" anonyme. L'essentiel est de respecter une déontologie de contributeur dans l'échange. ;-)

      Supprimer
    2. Parfaitement. Et, plus loin, s'il a vraiment dit: "Je vous dirais simplement qu'entre 95 et 97, c'était une majorité de gauche.", c'est soit qu'il a autant de mémoire que Rama Yade aux Guignols, soit qu'il ne peut pas s'empêcher d'asséner des mensonges, même quand ceux-ci sont facilement identifiables.

      Supprimer
    3. ouarf, ouarf, les trolls8 avril 2012 12:31

      Ouarfff!!!!
      Elle est bien bonne celle-là!!!
      ET Chirac, il a jamais dissous!
      ouarfff ouarff

      Supprimer
    4. Et en quelle année?

      Supprimer
    5. Puisque ouarf, ouarf ne le sait pas, je vais le lui dire.
      C'était il y a 15 ans, le 21 avril 1997. Ce qui veut bien dire que sarkozy a menti une fois de plus et que ledit ouraf, ouarf, etc. dit n'importe quoi ou, en tout cas, ne connaît pas son histoire.

      Supprimer
  2. Justement Médiapart s'est informé auprès de M. Accoyer et ça n'est pas bon pour notre petit prince,il manque 2millions de francs à sa déclaration donc fausse de 2007 pour son appart. Solange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour son appart, c'est déjà plié. Comme l'a raconté le Canard il y a 10 ans, la magouille est bcp plus large avec cession de terrain à prix d'ami, escalier de luxe gratos, etc. Mais, il y a surtout le financement de campagne (2007) illégale, que cherche à prouver le juge Gentil, et s'il y arrive, cela signifie que nous avons eu pendant 5 ans un président IRREGILIEREMENT ELU! Ce qui lui a cependant permis de causer les dégâts que l'on sait, en servant la bande du Fouquet's au passage.

      Supprimer
    2. Lire: "illégal" (c'est le financement qui l'est, pas la campagne...)

      Supprimer
  3. PLOUTOCRATIE : état de société où la richesse est le nerf principal des choses. Renan
    Vous pouvez en déduire le vrai nom de l'UMP.
    Père Plex

    RépondreSupprimer
  4. On nous prévint que le candidat sortant se réservait quelques annonces pour plus tard, jusqu'à l'entre-deux-tour

    je me pose la question, si il n'est pas au second tour, nous ne saurons jamais rien de ses formidables projets qu'il avait pour nous,
    franchement! ça ne va pas me manquer.
    France

    RépondreSupprimer
  5. Si on fait le parallèle entre cette crise dont il nous rabat les oreilles et ce que tu décris si bien de "sa crise" en matière de programme, si on compare donc 2007 et 2012, on peut dire que Sarkozy est vraiment le symbole du libéralisme :
    - en 2007, des idées basées sur l'apologie de la finance, le tout couvert d'esbroufe et de bling bling, modèle de notre époque.
    - en 2012, tout s'effondre car justement, la finance n'est que virtuelle et ne peut servir de base au réel du quotidien des Français. Et Sarko ne sait pas faire avec le réel humain : éducation, santé, culture ...
    Il se dit victime d'une crise qui est en fait créée par sa propre politique mais il n'arrive pas à le voir... Ouvrons lui les yeux ! Guidons-le vers la sortie ;-)

    RépondreSupprimer
  6. ah c'est sur avec Hollande on aura des valeurs sur !!!

    Comme les président de région qui sont tous des hommes blanc et agés.

    Pas de retraite à 60 ans pour ces gens la.

    Nous aurons donc Laurent Fabius premeir ministre

    Jack Lang ministre de la culture

    Oh merde, Brejnev va parler à la télé NB.

    Jvous laisse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La moyenne d'age des président de région socialiste est de 64 ans.

      Sur 24, il y a deux femmes.

      Le plus jeune a 57 ans.

      "Le 8 novembre 2010, Christian Bourquin est condamné par la cour d'appel d'Aix-en-Provence à une amende de 5 000 euros pour une affaire de complicité de délit de faux et minoration de comptes de campagne 5.
      Le 1er décembre 2010, Christian Bourquin est renvoyé au tribunal correctionnel de Perpignan pour favoritisme dans sa qualité d'ex-président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales. La justice lui reproche des faits présumés de favoritisme dans un marché public qui remontent à 19996.
      Le 12 janvier 2012, il est condamné à 2 mois de prison avec sursis par le tribunal de Bordeaux pour favoritisme"

      Avec ces retraités au sens du PS, on a pas affaire à des "branquignoles ".

      On a affaire à des gens sérieux qui augmentent les dépenses et les impôts et embauchent plein de courageux fonctionnaires "absolument débordé" !!!

      L'avenir de la France avec François le petit ...

      La gauche me dégoute.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. Qu'attend François le petit pour demander la démission de Christian Bourquin ???

      Ca pour participer à la curé médiatique d'affaire inventé de toute pièce, François le petit est courageux.

      Mais pour appliquer ce qu'il promet et qu'il peut faire dès maintenant, François le petit est un lache.

      Supprimer
    4. Retour à l'école pour le troll! Il y a encore trop de fautes.

      Supprimer
    5. Dont feed the troll8 avril 2012 12:09

      Le petit troll a vu les cloches de trop près: il se répète un peu beaucoup.
      Je lui conseille: Le Disque Rayé, de Kurt Steiner.
      Le temps qu'il le lise avec un peu de chance, il nous lâchera.
      Mais suis-je bête: c'est un troll!
      Les trolls ne lisent pas, ils déchirent les pages...

      Supprimer
  7. Si François le petit et tous les socialistes qui s'expriment ici étaient si sur de leurs idées, nous n'aurions pas matin midi et soir ces boules putantes de sois disantes affaires.

    Paradoxal vu les boulets que Hollande a à ses pieds durant son mandat à la tête du PS.

    Trois Fédération socialistes dont les deux plus grandes devant les juges avec mise en examen. Rien que ca. Silence radio. François le petit doit être élu.

    La campagne socialiste n'est pas basée sur l'adhésion à un homme ou un projet.

    Elle est basée sur un matraquage médiatique antisarkozyste dont l'origine est la France des énarques, des élites et des fonctionnaires qui ne veut pas perdre ses privilèges.

    Peu importe le résultat. Cette France fonctionarisée a perdu. Y a plus d'argent pour payer les branleurs. François le petit même s'il est élu sera dans une situation impossible.

    Il devra réduire la dépense public, cad avouer son escroquerie.

    Il sera attaqué par sa gauche son centre et sa droite et même par ses amis, qui n'attendent que de tomber sur la fraise des bois.

    La victoire de François le petit déclencherait une crise institutionnel.

    Dans tous les cas, qu'il soit battu ou qu'il gagne, François le petit et ses amis vont prendre une branlée. C'est qu'une question de temps.

    Ami socialiste, pourquoi tu tousses ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. casse toi pov'con !

      Supprimer
    2. Pour raisonner comme vous le faites, c'est que vous avez conscience de votre defaite qui maintenant est très proche, quand le bateau coule les rats deviennent agressifs.

      Supprimer
    3. "La victoire de François le petit déclencherait une crise institutionnelle"

      oui !!!

      et qu'on passe vite à la VI ème ?

      jpd83
      admirateur de la Vè , jusqu'à ce que le président actuel la souille ....

      Supprimer
    4. Dont feed the troll8 avril 2012 12:05

      Le troll a un langage à lui: exemple les boules putantes, déclinaison de puto, putas, putar etc... voulant dire élaguer, réfléchir, nettoyer, imaginer....le troll n'a donc aucune réflexion logique.
      Il est donc inutile de le nourrir, il ne comprendra pas.

      Supprimer
    5. Et le petit troll, en traitant FH de "petit" semble oublier qu'il y en un encore plus petit et complexé, au point de truquer la photo avec G. W. Bush (qu'il admirait du reste) afin de paraître aussi grand que lui, malgré 20 cm de différence de taille....

      Supprimer
  8. Le président candidat a déclaré que voter pour Marine Le Pen au premier tour servirait François Hollande.

    Il rêve complètement ce couillon, s'il croit que nous allons lui filer nos bulletins il se met le doigt dans l'oeil, je vote Marine, pour Marine, qui va passer le premier tour plus facile que vous le pensez, les sondages c'est du pipo.

    Stéphanois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais faites donc! Vous rendrez service au pays.

      Supprimer
  9. Les trolls se déchaînent "Don't feed the troll"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dont feed the troll8 avril 2012 12:06

      je confirme!
      De toute façon les trolls ne comprennent pas les mathématiques!
      Inutile de leur expliquer

      Supprimer
  10. Le fil de coutûre de Sarközy devient plus blanc que blanc, comme n'aurait jamais imaginé Coluche. Pourquoi draguer les électeurs FN et ceux du Centre?
    Ce n'est pas de la fébrilité mais plutôt tactique car il est normalement assuré de passer le 1er tour.
    Draguer le commerce FN dans l'espoir de faire reculer Marine d'une case et faire avancer Mélenchon de plusieurs.
    Draguer le Centre, c'est vouloir saper la tentative de vote Hollande, c'est encourager l'abstentionnisme afin de faire reculer le candidat de plusieurs cases.
    Sarközy a un rêve : celui de se confronter à Mélenchon au 2nd et d'emporter les élections comme en 2007.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le nombre de mes connaissances tentées par le vote Mélanchon et qui voteront F H est important.
      Je sais aussi qu'au dernier moment la crainte de renouveler les erreurs de 2002 et 2007 et d'avoir à se re-farcir de l'indigne fera basculer d'autres bulletins vers le raisonnablement gagnant !
      jpd83

      Supprimer
    2. Un rêve de fêlé, un peu comme Hitler qui croyait (bien qu'il fût le seul) jusqu'au printemps 1945 qu'il allait gagner la guerre et que tous sauf lui étaient des incapables. C'est souvent ce genre de personnages que trouve le grand capital pour le servir, en lui faisant croire que c'est lui le chef!

      Supprimer
  11. Bonjour,
    Je mets ici un copié/collé d'un com qui a répondu à un fan de Mélenchon au sujet des propos à la City de Hollande et l'affirmation que Mélenchon est le meilleur:

    Ce que vous dites est très intéressant: faut-il vous répondre que les propos qui ont été lus dans la presse sont une interprétation d'une conversation informelle à un diner avec la presse anglo-saxonne, qui , soit dit en passant , n'est pas la plus objective et a la meilleure réputation de probité.
    Mais les médias se sont engouffrés dans "la brèche"...un os à ronger, chouette!
    Un système, il faut le combattre de l'intérieur. On n'a pas le choix, au niveau où il s'est incrusté.
    Par contre, ni chez Mélenchon, ni chez Hollande il n'y a la dénonciation des parasitages qui sont bien complices ou les mêmes que les systèmes financiers: les agences immobilières, les sociétés d'assurance, de courtage, les centrales d'achats etc...tous ceux qui n'ajoutent rien sauf leur propre argent ou une surenchère des prix et de la vie. Tous ceux-là spéculent ou s'entendent pour faire payer plus cher.
    On retrouve seulement dans le programme de Nathalie Artaud la dénonciation de ce mécanisme de marché qui fait que les prix de la pierre: je dis bien la pierre! est plus important que l'humain et ce n'est pas en bloquant les loyers (propositions de Hollande et Mélenchon) que cela suffira.

    Autre exemple: la culture qui est essentielle, l'accès à cette culture, pour arrêter de fabriquer des esprits simples et de l'obscurantisme, le vrai accès à la culture comme élévation des esprits, on ne retrouve rien chez Mélenchon. Vous pourriez m'opposer: l'homme a besoin d'abord de manger, vivre, se loger, travailler etc...Il y a un parallèle avec le soviétisme assez troublant et anachronique.
    La défense de cette culture, qui n'est pas un gros mot, on la retrouve réellement chez Cheminade...l'explication du mécanisme d'acculturation qui fabrique des esprits simples, facilement influençables, jeunes ( au contraire des petites gens ouvriers ou paysans d'avant formés par les hussards noirs, et j'en ai connu beaucoup, ayant honte de leur orthographe mais ayant lu Hugo, Zola, la bible en entier, etc....) , cette explication ne se trouve que chez Cheminade.

    Mais la politique, ce n'est pas que du programme: ou alors à voter pour le sortant car il a de fausses bonnes idées et embobine bien son monde...

    Nous sommes face à un choix de société:

    Jean Luc Mélenchon est-il vraiment le bon choix? Quels sont les pour ou les contre?

    Le choix d'une personnalité plutôt spéciale: fille de chanteur, d'origine bourgeoise, ayant essayé de percer dans la chanson et dans la comédie, fréquentant tout le petit monde bobo parisien, se recyclant dans le féminisme, islamophobe( c'est un constat de ma part) comme Clémentine Autin étant son porte-parole....
    Ce qui est évidemment le propos d'Artaud justifié quand elle parle de bourgeoisie se prenant pour la voix du peuple...
    On ne peut pas prendre franchement Autin au sérieux. Même Fourest aurait été plus légitime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais passons.
      Opposer les gauches ne fait que le jeu de Sarkosy.
      Force cependant est de constater que dans l'hypothèse Mélenchon/ Sarkosy au premier tour les électeurs modérés s'abstiendraient forcément. Sarkosy gagnerait.
      Vous dites que ce n'est pas possible. Je vous accorde cette hypothèse.
      On reprend donc: Sarkosy est premier dans les votes au 22 avril. Que pensez-vous que cela donnerait? Une fragilisation de la victoire certaine et surtout l'illusion que Hollande deviendrait otage des "rouges"...les indécis pourraient donc par peur se tourner vers l'autre, qu'ils connaissent.

      Ensuite, prenons l'Hypothèse que Mélenchon devienne président: avec qui va-t-il gouverner? Quelle sera sa majorité?
      Je vous répète que le PC existe toujours et que certaines de ses composantes (Hue, PC réunionnais) soutiennent la candidature de Hollande.
      Mélenchon a construit une force d'intervention pour peser dans l'élection, c'est sûr mais pas un parti durable ni structuré. Aura-t-il le temps de le faire dans une fraction aussi courte? Ce qui n'enlève rien à sa bonne foi ni son mérite, d'ailleurs.

      Il n'est pas aussi simple d'affirmer qu'il est meilleur: d'ailleurs on dit Mélenchon, on ne dit pas les membres du front de gauche. Il y a une hyper personnalisation dans ce mouvement politique( que l'on retrouve d'ailleurs chez Bayrou aussi). Saura-t-il vraiment déléguer? Quels sont les talents qui peuvent l'épauler?
      N'est-il pas plus sensé de préférer une équipe et un pivot central qui permette d'équilibrer les talents, un vrai arbitre?

      Je suis lucide sur les failles de Hollande, j'en ai relevé quelques-unes ci-dessus.

      Face à nous, il n'y a pas un banal candidat: il y a un dangereux glissement vers la dictature et la banalisation de la haine raciste au profit des intérêts particuliers qui se profile, 5 ans, en pire! Ce n'est ni Chirac ni Giscard, qui, quoi qu'on en dise étaient de vrais démocrates respectant notre constitution.

      Qui peut donc rassembler sans stigmatiser, gouverner avec une vraie majorité, qui peut arrêter le cauchemar Sarkosy?
      Posez-vous cette question, votez en toute conscience mais s'il vous plait, respectez donc la liberté des citoyens: la pensée unique, on a vu ce que cela a donné pendant le quinquennat de Sarkosy. J'ose croire que les soutiens de Mélenchon ne sont pas aussi simplistes dans leur raisonnement, soit seul moi je sais et ai la solution, les autres sont bidons.
      Respectueusement,
      Rosa

      PS: désolée pour la longueur, j'ose espérer que vous me pardonnerez

      Supprimer
    2. Vous avez bien dit "un com"? Peut-être une coquille, tant son charabia est incompréhensible....

      Supprimer
    3. C'est le problème de s'adresser à des gens d'intelligence limitée. Aucun contre-argument. Juste c'est incompréhensible. Une coquille cela ne veut pas dire cela.
      Je vois bien qu'il y a une rupture involontaire de syntaxe, mais elle n'affecte pas la compréhension.
      Pour votre gouverne: une coquille est une faute de frappe.
      Quand le discours est creux, on dit que c'est une coquille vide.
      Vous n'avez pas du être très bon à l'école: c'est dommage que jpd83 n'ait pas fait votre éducation.
      A bon entendeur

      Supprimer
    4. C'est dommage que vous le preniez ainsi. Merci pour le scoop quant à la signification du mot "coquille". Donc, au moins jusqu'à là, vous avez bien compris ce que je voulais dire. Si cela peut vous aider (je croyais qu'il n'était pas nécessaire d'expliciter), ce n'est pas votre texte que je qualifiais d'incompréhensible, mais celui du "com".

      Supprimer
    5. Mes excuses alors

      Supprimer
    6. OK. N'en parlons plus.

      Supprimer
    7. Je trouve assez amusant, mais peut-être devrais-je m'en désoler, de produire sans cesse les origines bourgeoises des uns et des autres pour leur récuser le droit de parler pour le peuple, de défendre les intérêts du peuple, ou au moins jeter la suspicion sur leur action. C'est encore plus amusant quand cela vient de trotskistes, comme si Trotski n'était pas lui-même un bourgeois, tout comme Marx, Engels, Bakounine, Kropotkine (oui, ces deux derniers appartenaient même à la noblesse aisée, ou même très aisée) et tant d'autres.

      Supprimer
    8. Autin est une opportuniste: elle n'a pas percé dans le show-bizz, elle nous fait le numéro de la merluchonne.
      Entièrement d'accord!
      Il y a des sincères et des faux-culs!
      Merluchon mérite mieux

      Supprimer
    9. @ Anonyme Apr 8, 2012 05:59 AM

      On sent vraiment couler dans vos propos le lait de la bienveillance humaine. Il serait peut-être bon que vous intéressiez à la biographie de la personne que vous voulez absolument dénigrer, histoire d'en avoir un jugement qui soit un peu plus nuancé que celui que vous présentez. D'ailleurs, en dehors du fait qu'elle a voulu, gamine, être chanteuse, qu'elle a fait, toujours gamine, quelques disques et joué dans un feuilleton, qu'est-ce qui vous fait douter de sa sincérité, alors que tout son passé, jusqu'au choix du sujet de sa thèse de doctorat, en fait une militante de gauche sincère ?

      Il est des jugements qui en disent plus long sur ceux qui les émettent que sur ceux qui en sont les victimes.

      Supprimer
  12. @ rosa. N'est-il pas plus sensé de préférer une équipe et un pivot central qui permette d'équilibrer les talents, un vrai arbitre?

    Si c'est à l'équipe Hollandaise que vous pensez, alors on en à encore pour 5 ans de dérive jusqu'à l'absurde. Trop caractère oui/non, abstention, surtout ne pas fâcher!!!!

    Quand au sempiternelle Mélenchon incapable: Prenez le temps de lire le programme du Front de Gauche, prenez le temps d'écouter sa conférence d'une heure 30 sur la défense, prenez le temps d'écouter ses discours humain sur la culture, l'école, et surtout sur l'enfance, et ses cours pédagogique au peuple sur les MES, les dérives libérale de l'Union Européenne, ses propositions afin de contrer la dérive de cette finance folle.
    Facile de caricaturer sans connaître.
    Allez lire sur Médiapart la réponse du FdG sur les universités dont il est le seul avec Poutou à avoir répondu à leur appel au candidats.

    Seul la trouille pour certains de ce voir obligé de partager et d'en revenir à une humanité faite d'hommes et de femmes responsable participant à une vie démocratique, peut mener à des commentaires insinuants que rien ne peu changer et qu'il faut prendre le moins mauvais.
    Il est sur qu'après toutes ces années d'asservissement au capital et à sa finance, le changement peut paraître illusoire et utopique.
    Mais il ne faut surtout pas oublier que l'être humain dans toute son histoire a toujours su se débarrasser de ses oppresseurs.
    Une phrase qui vaut son pesant d'or avec ce qui ce passe actuellement dans les entreprises et le taux de suicide que celui-ci comptabilise:
    Il n'est pas possible d'être heureux dans un océan de malheur. JLM
    Bonne Pâques à tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne vous méprenez pas, j'ai juste relevé certains points et défendu ma position.
      Il n'y a aucune attaque sur le mérite et le bien-fondé de sa démarche.
      Je suis Mélenchon depuis le début. Sur les universités, il oublie qu'on a aussi besoin de partenaires privés comme les grandes entreprises. Mais c'est mon avis!
      S'il vous plait, je respecte le vôtre, respectez le mien.
      Le but d'une discussion est de faire progresser les idées respectives des protagonistes, pas de dire qui a raison!
      On parle des oppresseurs: si seulement cela était aussi simple!
      Les seuls qui ont réellement réussi, ce sont les chinois et à quel prix! Encore une fois, c'est mon avis, ce n'est pas une vérité

      Supprimer
  13. Bonjour Juan, j'ai lu sur médiapart que notre petit garçon agité veut couper 30% dans l'aide aux logements il faudra en parler à tout le monde, si il est réélu il cherchera à couvrir tous les dépenses folles qu'il a fait sur le dos des francais PRUDENCE. Solange

    RépondreSupprimer
  14. TRIBUNE DE GENÈVE
    Jean-Noël Cuénod parlant de la campagne en France et de JLM.

    A mes yeux, c’est une sorte de retour à la normale, à une certaine France traditionnelle, autoritaire, partageuse et égalitaire ! Il faut dire qu’elle est vraiment nulle cette campagne, ça fait du bien de voir un garçon talentueux.
    Et lui au moins, il sait parler français ! »

    Voila ce que disent les observateurs étrangers.
    Et en plus, il finit ces discours par des poèmes.

    @rosa. L'histoire n'est qu'une suite de prise et de reprise de contrôle des êtres humains pour des intérêts particuliers, souvent les menant à l'esclavage.
    Aujourd'hui, les enjeux sont devenus encore plus cruels puisque le devenir de l'homme est lié également au devenir de la planète.
    Le plus dure reste donc à venir et il nous faudra plus que tout raisonner différemment et oublier le chacun pour soi. Le partage ne va pas être un discours utopique mais bien une réalité et JLM nous y prépare mieux que les autres même EELV qui ne fonctionne plus qu'en place à prendre aux législatives oubliant sa fonction première.
    Désolant de les voir attaquer JLM plutôt que de rechercher de possibilités de faire avancer le débat.
    Bonne journée et merci pour vos arguments et sachez que JLM est ouvert à la discussion et aux arguments comme les vôtres que vous pouvez lui suggérer sur son blog, blog d’ailleurs qu'il est le seul des candidats à faire pour informer les citoyens, avec il faut le reconnaître beaucoup d'autocritique de sa part sur ses propres engagements.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous lui transmettrez donc la partie sur les parasites qui font grimper les prix et les loyers: c'est à mon sens le vrai problème de la crise.
      Je recommence, ne pas être d'accord, ce n'est pas démonter l'adversaire: ce ne sont pas des attaques et je respecte l'homme. Je regrette qu'on fasse de la politique comme d'un pugilat, de quelque bord que ce soit.

      Supprimer
    2. Un exemple concret:
      Les agences immobilières proposent aux propriétaires de louer à leur place, avec une soit-disant garantie( assurance qui marche si il y a impayés après des années de procédure et jugement effectif). Il leurs disent: avec nous, vous ne vous occupez de rien, on prend 10% de la location. En fait, ce sont eux qui ne s'occupent de rien...
      Pour que le propriétaire s'y retrouve, ils augmentent de 20% à 30% le prix des locations...sur déjà des zones spéculatives tendues, en sachant que les locations sont peu nombreuses et que les locataires n'ont pas le choix.
      Et voilà comment on fait payer à des consommateurs un loyer digne d'un racket

      Supprimer
    3. Rosa, je souscris complètement: je vais quand je peux chercher mes oeufs chez le producteur, quand on voit le prix que les intermédiaires payent aux agriculteurs, c'est honteux!!!!
      Les centrales d'achat font des bénéfices énormes et complètement éhontés à la barbe de tout le monde!
      Le fameux exemple du kilo de boeuf à un euro vendu 15 quand c'est une promotion au supermarché, des tomates et des pêches jetées parce que pas écoulées par les mêmes centrales d'achat, c'est du vol!
      Ce sont des usuriers en col blanc, comme les banques!
      Des exemples, il y en a plein: quand le gaz a augmenté, on a tous vu la différence, attention notre président et ses comparses l'avaient dit, c'est le marché, on n'y peut rien: les stocks de gaz n'étaient pas écoulés, ils ont quand même vendu avec la complicité de la bande à Sarko au prix du marché un gaz acheté moins cher!
      Et quand le gaz a baissé, ils ont surtout pas répercuté la baisse à ce moment, non! On s'est bien fait entubé dans les grandes largeurs: les gagnants étant les spéculateurs, les distributeurs(encore eux) et le gouvernement( la taxe)....
      Voilà comment on nous prend pour des buses!

      Supprimer
    4. pour info, je paye 1 euros les 6 oeufs contre 2 euros en supermarché pour une qualité top et bien meilleure! En plus, mon paysan a un bon bénéfice

      Supprimer
    5. bien vu, comme pour le CD vendu en 2002 neuf 20 euros, le même prix en 2012, alors que les usines et le format ont été amortis depuis un sacré moment!
      Eh oui,pour les petits accros à I-phone, vous payez sans le support aussi cher en téléchargement!
      Le prix de revient d'un CD ou d'un album neuf devrait se situer aux alentours de 7 euros, pour les droits d'auteur et le coût du CD.
      Moralité, on se fait "baiser" dans l'indifference!
      Et c'est les jeune qui téléchargent qui se font traiter de voleur?
      Continuons à nous mobiliser contre ACTA! ce n'est pas fini!
      Faisons vraiment sauter Hadopi!
      Votons contre Sarko!

      Supprimer
    6. Le CD c'est l'une des escroquerie du siècle! Lorsqu'il est apparu, il y a une trentaine d'années, il coutait dans les 100 F, contre 30-40 pour un 30 cm et l'on nous expliquait que c'était une technologie nouvelle, que la fabrication était difficile, etc.
      Maintenant, puisque l'on sait que sa fabrication est bien plus facile et moins chère que celle d'un 30 cm et que le prix de vente n'a pas baissé, l'on nous fait le coup du droit d'auteur! En fait, c'est toujours la même embrouille pour enrichir le petit monde des producteurs-distributeurs. Et ils ont même trouvé une nouvelle combine pour gogos - le téléchargement payant. En clair, vous faites le travail, vous n'avez rien de matériel pour votre argent et cela vous coûte quasiment aussi cher et souvent en qualité MP3. Tout à fait d'accord pour faire sauter la stupide et inique loi Hadopi et pour le boycott des téléchargements payants.

      Supprimer
    7. Sur le prix des CD et DVD il y aurait beaucoup a dire ...

      Un exemple vecu lors de la sortie du DVD officiel de "Avatar" en 2011 ; le meme CD vendu a Carrefour a Bangkok, Thailande (l'enseigne est effectiveemnt presente en Thailande) affichait un prix de 360 Bath (environ 9 euros), ce DVD se vendait a 11 Livres sterling en Angleterre mais on le trouvait a plus de 20 euros dans la grande distribution en France.

      Le tout pour le meme DVD presse en Chine et vendu dans la meme boite plastique (pas un DVD pirate qui en passant se vendait pour 1 euros en Asie, la semaine suivant la sortie du film en Decembre 2010)!

      La difference du prix entre la France et la Thailande ne s'explique pas seulement par un cout different pour le transport et les droits de douane et TVA, il y a aussi quelques bonnes grosses marges qui viennent se greffer sur le prix de depart pour le plus grand benefice des Majors.

      Quand le prix de la culture numerique sera raisonnable les gens arreteront peut etre de telecharger !

      Signe : Expat

      Supprimer
  15. " Il m'a semblé qu'il y avait une logique à proposer ses propositions à fur et à mesure... "

    Une seule logique en effet et toujours la même : manipulation, malhonnêteté.

    RépondreSupprimer
  16. Le onzième candidat

    La presse : vous êtes candidate à la présidence de la France?
    La candidate : la onzième candidate.
    La presse : vous avez trois minutes et 14 secondes pour décliner votre projet!
    La candidate : c'est très généreux de votre part!
    La presse : première question avez-vous une solution pour résoudre le problème du chômage?

    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/04/le-onzieme-candidat/

    RépondreSupprimer
  17. En Belgique, le titre officiel du roi est :"Roi des Belges". C'est concret !

    En 6° République il serait convenable que le titre officiel du Président soit "Président des Français" ou "Président de la France" afin qu'il ait en permanence à l'esprit que son devoir est de s'occuper de tous les habitants de ce pays et non pas de sa petite entreprise sectaire, voire mafieuse.

    Car un vrai Président doit être parfaitement délié de son parti d'origine et déterminer les choix et les compromis favorables au bien de tous. soit un "Président de la Raison publique"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai oublié ma signature :
      Père Plex

      Supprimer
    2. On a bien eu président de la raie publique!

      Supprimer
  18. "AnonymeApr 8, 2012 01:41 AM
    Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog."

    Voici le commentaire :
    source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Bourquin

    Le 8 novembre 2010, Christian Bourquin est condamné par la cour d'appel d'Aix-en-Provence à une amende de 5 000 euros pour une affaire de complicité de délit de faux et minoration de comptes de campagne 5.
    Le 1er décembre 2010, Christian Bourquin est renvoyé au tribunal correctionnel de Perpignan pour favoritisme dans sa qualité d'ex-président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales. La justice lui reproche des faits présumés de favoritisme dans un marché public qui remontent à 19996.
    Le 12 janvier 2012, il est condamné à 2 mois de prison avec sursis par le tribunal de Bordeaux pour favoritisme7

    François Hollande qui donne des leçon de morale n'a pas demandé la démission de Chritian Bourquin, président de Région..

    François Hollande est non seulement un lache, c'est aussi un faux cul.

    Et l'administrateur qui a censuré ce commentaire est aussi un lache qui veut cacher la vérité.

    Et la source ce n'est pas ses sois disant journalistes de médiapart de mes deux, c'est la justice de la République.

    Honteux !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons, allons, s'il fallait comparer les casseroles de sarko avec celles de Hollande, là, je reconnait que Sarko gagne haut la main, il serait élu dès le premier tour.

      Et puis c'est drôle de voir la rage que mettent certains trolls umpistes ( vous ne trouvez pas que ça rime bien avec lampiste ?) à attaquer Hollande. Il y a beaucoup de gens à gauche qui sont conscients des faiblesses de François Hollande et qui n'ont pas peur d'en parler. Tandis qu'à droite, personne n'ose toucher à Sarkozy, les journalistes supporters de Sarko traînent leur mauvaise foi sur les plateaux de télévision et dans les émissions de radio. Il faut dire que certains d'entre eux pronostiquaient en 2009 une réélection de sarko dès le premier tour ! La chute est dure évidemment....

      Bon courage à droite et prudence à gauche.... rien n'est joué...

      Supprimer
    2. C'est tout ?
      La grosse colère !!
      Un mouchoir ?
      Demandez des conseils à Juppé et à Chirac ( ce pôvre Chichi que j'aime bien....)

      Crise de perdant.
      Juan, "vous êtes un lâche qui veut cacher la vérité"....
      mais vous êtes battu !!

      par

      super-lâche et hyper-menteur

      non je ne vise pas le caporal de seconde classe de 9h 49 !

      jpd83
      maréchal des logis dans l'artillerie ( 1961-1963)

      Supprimer
  19. pauvre petit troll!
    Qu'est-ce qu'un Bourquin condamné face à une affaire, que dis-je, deux, trois...enfin de ce qu'on en sait qui mettent en cause le locataire de l'Elysee directement pour des millions d'euros provenant de sources très douteuses...
    Bourquin qui serait d'ailleurs condamné, non? Affaire close.
    A perséverer on perd ses nerfs!
    Quand à vos insultes...franchement, on s'en tape mais on comprend que ce comm ait été supprimé car il n'amène rien mais rien de plus.
    Le vide sidéral....c'est peu de le dire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Qu'est-ce qu'un Bourquin condamné face à une affaire", c'est la preuve que le candidat Hollande est un menteur.

      Dans son bilan à la tête du PS, Hollande n'a rien fait pour moraliser la vie publique.Il a laissé se développer des système mafieux dans les bouches du rhone ou dans le nord.

      Son ami Navarro est mis en examen a Montpellier.

      Et Hollande vient nous dire, qu'une fois élu, qu'une fois qu'il aura tous les pouvoirs, qu'avec lui, la vie public sera plus morale !!!

      Foutage de gueule.

      Hollande est une escroquerie.

      Supprimer
  20. Une brebis galeuse qui n'est pas candidat ne remet pas en cause la probité d'un candidat du même bord politique. Sauf si la justice arrive à démontrer un lien de connivence. C'est ce qu'elle accomplit en ce moment avec les transferts de liquidités en provenance de la Suisse. Ce n'est pas parce qu'un voyou a réussi à adhérer à un parti qu'il faut remettre en cause tout un parti politique. Mais lorsque le voyou atteint le sommet de hiérarchie du parti, il faut effectivement se poser des questions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au Ps, il n'y a pas un voyou.

      Il y a des système mafieux, partout.

      Et vu les multiples mis en examen concernant ce parti.

      Vu les multiples bourrages des urnes au sein de ce parti.

      Vu les scandales quand ce parti était au pouvoir sous Miterrand.

      On peut réellement se poser la question de la prise du pouvoir par un clan sectaire.

      Supprimer
    2. Dont feed the troll9 avril 2012 09:19

      troll débile.
      ne pas nourrir

      Supprimer
  21. Je vois ici des commentaires très injurieux ( ne faites pas comme le Président candidat sortant ce n'est pas beau expliquez-vous c'est tout. Par contre je voudrais savoir pourquoi dans le programme de N. Sarkozy ily a à nouveau le paiement des retraites le 1er au lieu du 8 : il l'avait déjà annoncé en 2007 (Art.13), mais ne l'a pas fait.Pourquoi remet-il sur la table la banque pour les jeunes déjà promis en 2007: Mr NS devient amnésique et est vraiment à court d'argument. Mariedenge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les promesses, c'est inusable ! Il suffit de ne pas s'en servir.
      (Pour les jeunes, souvenir de la pile Wonder)
      Père Plex

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.

CE QU'ILS ONT DIT

RUBRIQUES

1914-18 (1) 2017 (3) activite enfant (4) agence de notation (2) agriculture (15) alain soral (3) Alliot-Marie (94) Angela Merkel (5) annonce garde enfant (2) antisémitisme (4) asile (1) assurance maladie (3) austérité (12) Ayrault (108) Balkany (3) Barbier (2) Bedos (1) Bernard Tapie (6) Bertinotti (3) Besson (8) Bettencourt (2) bfm (2) bijoutier (1) blog (364) blogosphère (54) blogueurs (24) blogueuses (22) Borloo (82) Boutin (1) Bretagne (3) Brignoles (6) budget (9) Buisson (5) Cambadelis (1) canalplus (1) candidat (10) carla bruni (92) Cazeneuve (12) censure (53) Centrafrique (4) Cesar (2) Chirac (2) chroniques (391) chômage (157) cinema (1) Closer (2) commerce (2) contrat de travail (62) Copé (39) CopéGate (6) cotisations (4) coupdegueule (11) Crédit Lyonnais (1) culture (37) Cécilia (77) Darcos (71) Dati (233) dette (3) Dieudonné (10) dimanche (4) Droite (579) ducon (403) Duflot (9) Défense (92) délinquance (3) députés socialistes (4) ecologistes (4) Education (166) EELV (6) Eglise (2) election legislative (1) election municipale (3) entreprises (5) Environnement (198) Eric Besson (83) Eric Doligé (1) Error (2) espionnage (1) Europe (255) Fabius (11) Facebook (1) fachosphère (7) famille (3) Filippetti (4) Fillon (479) Finances (367) fiscalité (347) Florange (1) FN (5) France (483) Françafrique (121) François Hollande (282) front national (36) front populaire (2) frontaliers (1) Fukushima (1) Games of Thrones (1) garde d enfants (2) Gattaz (3) Gauche (263) gauchosphère (9) Gayet (1) Google (1) gouvernement (1157) grunen (1) grève (1) Guaino (2) Guerre (6) Guéant (71) Hamon (2) heures supplémentaires (71) Hidalgo (2) Hollande (417) Hortefeux (237) humour (100) identité nationale (155) immigration (310) impot (1) impots (2) impôts (1) incompétence (96) industrie (3) indépendance (99) infowar (8) Insécurité (167) international (483) inégalités (296) ipsos (1) Iran (1) Islam (2) Israel (1) IVG (1) juan (1) Juan Politic (387) Julie Gayet (6) Juppé (36) justic (1) justice (433) Kouchner (110) Lagarde (156) Le Foll (2) Le Pen (30) libre-échange (1) logement (3) Macron (1) Mamère (1) Mandela (2) manifestations (69) mariage gay (5) Marisol Touraine (6) Maroc (1) Marseille (1) Martinon (45) Maurice Lantourne (1) medecin (1) MEDEF (5) Melenchon (8) Merkel (1) Ministre (47) Montebourg (5) Morano (2) Morin (36) Moscovici (14) médias (429) Mélenchon (9) météo (1) nostalgie (1) Obama (3) ONU (1) OPA (1) Opinion (501) Pacte de responsabilité (3) Palestine (1) Parlement (103) Parti Socialiste (100) pauvreté (6) PCF (1) Pierre Estoup (1) plans (1) plein emploi (75) police (252) politique (1043) politique budgetaire (20) polémique (230) polémiques (57) Poutine (3) pouvoir d'achat (69) povcon (50) prison (26) prole (1) promess (1) promesses (1667) prostitution (1) Précarité (52) Président (519) Pécresse (47) qatar (1) racisme (1) Rajoy (1) reacosphère (3) religion (31) repentance (20) retraite (165) Rom (5) Royal (1) Russie (1) réac (2) récidive (40) réforme (5) régions (1) Santé (122) Sapin (11) sarkofrance (2380) Sarkozy (3691) securite sociale (5) service minimum (51) smic (1) solidarité (1) sondage (92) Standard and Poor's (1) Suisse (1) Surveillance (20) Syrie (5) Ségolène Royal (5) sénateur (2) Taubira (14) territoriale (1) theorie du genre (1) Thorez (1) tireur fou (2) Touraine (1) Transatlantic Trade and Investment Partnership (3) travail (4) TVA (1) UMP (700) vacarme (67) Vallaud-Belkacem (21) Valls (135) Valérie Trierweiler (4) vincent peillon (6) violence (118) voeux (1) Vrauche (1) wauquiez (6) Woerth (158) Xavier Bertrand (77) écologie (2) économie (184) élections (383) élections européennes (4) éthique (964)