Sarkozy: 32 mesures, connues, imprécises ou incomplètes.

Jeudi 5 avril 2012, Nicolas Sarkozy a bien livré son programme. Mais il l'a à peine commenté. Il fallait donc s'y mettre, sans davantage de commentaires ou d'explications que le livret remis ce jour-là.



« Mon objectif est clair, je veux, pour les 5 années qui viennent, construire une France assez forte pour protéger les Français »

Les 32 propositions, pour l'essentiel, avaient déjà été annoncées. La vraie surprise, la véritable épreuve, fut de découvrir quelques chiffrages qui prouvaient l'imposture des grandes annonces. Et sur nombre de propositions, nous nous répétions la même question: Mais pourquoi ne l'avait-il pas fait avant ?

« 1. Rendre la parole aux Français, en sollicitant leur avis par référendum quand ce sera nécessaire pour surmonter les blocages. » C'était la première et seule annonce de son entrée en campagne le 15 février dernier. Depuis, il s'est efforcé de fustiger les syndicats pour montrer combien la France était effectivement bloquée. Après 5 ans de faux dialogues et de propos douceureux à l'égard de la CFDT et de la CGT, un bras de fer « inhabituel » commenta le Figaro. Cherchez l'erreur,... ou l'hypocrisie.

« 2. Réduire le nombre de parlementaires et réserver un certain nombre de sièges à la proportionnelle aux élections législatives, pour que tous les grands courants de notre vie politique soient représentés au parlement.» Sarkozy évoqua deux fois 10%: 10% de parlementaires en moins, et 10% de proportionnelle... pour après le scrutin de juin. Président, il avait lui même augmenté le nombre de sénateurs à la faveur de la réforme constitutionnelle de 2008. Et toujours refuser une quelconque dose de proportionnelle.

« 3. Revenir à l’équilibre de nos comptes publics dès 2016, en associant les grandes collectivités locales à l’effort de réduction de la dépense.» C'était le gros morceau. On était impatient d'en connaître les modalités.

Il y avait du matière, 125 milliards d'euros « d'effort» d'ici 2016, rapidement décomposés en 75 milliards d'économies et 40 milliards d'impôts supplémentaires ! Vous avez bien lus... 40 milliards d'euros d'impôts supplémentaires.

Sarkozy répéta, jusque dans son document, que l'essentiel était déjà voté. Les critiques avaient raison: le projet de Sarkozy, c'était la « même chose mais en pire »: dans le document remis en séance, le candidat sortant expliquait qu'il lui restait 53 milliards d'euros d'effort à « documenter ».

La « documentation » qu'il fournit en séance restait bien floue: certes, il promit de réduire de 13 milliards d'euros (sur 5 ans) notre protection sociale. Le candidat sortant rechignait à préciser quels services publics allaient subir ces gigantesques coupes. Il préféra se cantonner à quelques grands agrégats: 7 milliards de moins sur les frais de personnel fonctionnaires, 16 milliards de moins sur les dotations aux collectivités locales (école ? collège ? culture ? équipements ?)

« 4. Alléger les charges patronales qui pèsent sur le travail de 14 millions de salariés, notamment dans l’industrie et l’agriculture.» Bizarrement, le Monarque ne précisa pas une autre de ses promesses implicites, le relèvement de la TVA pour tous au taux record de 21,2% à compter du mois d'octobre prochain. Poche droite, poche gauche...

« 5. Donner aux entreprises la possibilité de conclure, avec les représentants des salariés, des accords sur le temps de travail et l’emploi, pour leur permettre de faire plus facilement face à des baisses ou à des pics d’activité.» On espérait en savoir plus. C'était l'une des mesures phares et secrètes du candidat, les fameux accords compétitivité-emploi rapidement dénoncés par la gauche. Dans l'esprit du candidat sortant, il s'agissait de laisser aux employeurs ou aux filières le soin de négocier des assouplissements de la législation du travail (durée hebdomadaire, etc) contre le maintien de l'emploi...

«6. Augmenter le salaire net des 7 millions de salariés qui gagnent entre 1000 et 1400 euros nets, notamment grâce l’intégration à leur fiche de paie de la prime pour l’emploi : permettre ainsi une revalorisation de 840 euros nets par an au niveau du Smic. »

« 7. Rendre obligatoire pour les bénéficiaires du RSA d’effectuer 7 heures d’activité d’intérêt général par semaine.» La mesure coutera 500 millions d'euros de coûts. Pour 1,4 million de bénéficiaires du RSA « socle », cela représenterait 360 euros... par an. Quelle mesure !

« 8. Instaurer un droit à la formation pour tous les chômeurs et l’obligation pour eux d’accepter un emploi qui correspondra à la qualification qu’ils auront acquise.» Voici l'une des grandes nouvelles du jour. Sarkozy avait été flou, le 15 février dernier, quand il avait promis un référendum sur la formation des chômeurs (cf. proposition n°1). Le projet se dessine: primo, récupérer le budget de la formation professionnelle pour les chômeurs, quitte à forcer le transfert par le biais d'un référendum. Secundo, imposer aux chômeurs des formations sur les métiers en besoin, puis à prendre les jobs de leur nouvelle filière.

« 9. Généraliser l’alternance en dernière année de baccalauréat professionnel et de CAP, année au cours de laquelle les élèves passeront 50 % de leur temps en entreprise.» Nous avions une question: mais pourquoi ne l'avait-il pas fait avant ?

« 10. Exonérer de charges patronales l’embauche des personnes de plus de 55 ans. » Comment Sarkozy pouvait-il fustiger la proposition de François Hollande, plus complète, du contrat de génération ? Après avoir précipité un nombre grandissant de seniors au chômage, par le biais de mesures anachroniques en pleine crise, le voici qu'il a des remords...

« 11. Compenser toute création d’une norme par la suppression de deux normes
anciennes.» Il y a un an, Sarkozy se félicitait du nombre records de lois et décrets promulgués sous son quinquennat. Il y a 10 jours, il a promis trois nouvelles lois après l'affaire Merah.

« 12. Exiger la réciprocité dans les échanges commerciaux entre l’Europe et le reste du monde. Si les négociations n’ont pas abouti d’ici un an, la France réservera ses marchés publics aux seules entreprises européennes, jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé.» Encore une fois, nous avions une question: mais pourquoi ne l'avait-il pas fait avant ? Il avait bien présidé l'Union européenne, n'est-ce-pas ? Cette annonce a provoqué une rage sourde de sa meilleure alliée Angela Merkel.

«13. Réserver une partie des commandes publiques aux PME européennes, comme le font les Etats-Unis pour leurs propres PME.» Mais pourquoi ne l'avait-il pas fait avant ?

« 14. Instaurer un impôt sur les exilés fiscaux français, qui s’installent à l’étranger exclusivement pour des raisons fiscales.» (annonce du 13 mars). Comment ferait-il la différence entre expatriés et évadés ? Nicolas Sarkozy a été avocat d'affaires. On sait qu'il a notamment conseillé quelques scabreux montages d'évasion fiscale pour ses clients.

« 15. Créer un impôt minimal sur les grands groupes, assis dans un premier temps sur le chiffre d’affaires mondial.» Mais pourquoi ne l'avait-il pas fait avant ? Il découvrait la chose. Il espérait 3 milliards d'euros de recettes nouvelles. Il ne précisa pas les modalités

« 16. Payer les retraites le 1er du mois au lieu du 8, pour que les retraités ne soient plus pénalisés par ce décalage.» NOUVEAUTE! Grande annonce, un cadeau de trésorerie qui coûte à peine. Les cadeaux gratuits, c'est toujours mieux. Sarkozy se félicitait d'avoir augmenté de 25% le minimum vieillesse. Quel effort, 777 euros par mois, quelques centaines d'euros sous le seuil de pauvreté.

«17. Ne plus accepter qu’un seul enfant rentre au collège sans savoir lire, écrire et compter, en prenant systématiquement en charge les élèves de maternelle ou de CP en grande difficulté.»

« 18. Au collège, accroître la présence des professeurs en dehors des heures de cours pour soutenir les élèves qui en ont besoin, en contrepartie d’une augmentation de leur rémunération.»

Ces deux idées ont été soufflées par Jean-Louis Borloo, contre lequel ce dernier échangea son ralliement. Depuis, l'ancien rival centriste accompagne Sarkozy dans tous ses déplacements jusqu'à la Réunion. Dans son programme, le candidat sortant n'a prévu que 200 millions d'euros sur 5 ans pour ce soutien scolaire. Une misère.

« 19. Créer une « banque de la jeunesse » qui se portera caution pour les jeunes et leur permettra de financer leurs études ou un projet de création d’entreprise.» En 2007, il promettait le prêt à taux zéro. En 2012, c'est la banque. Son rival socialiste propose une caution solidaire, plus précise, plus efficace.

«20. Accroître de 30 % dans les trois prochaines années les droits à construire pour augmenter l’offre de logements et faire ainsi baisser les prix. » C'est un comble ! La mesure est ... déjà en place, adoptée en début d'année. On croit rêver.

« 21. Diviser par deux sur cinq ans les droits de mutation sur les résidences principales.» Toujours la même question: mais pourquoi ne l'avait-il pas fait avant ?

« 22. Réduire de moitié l’immigration.» C'est dit comme ça. On ne sait pas comment ni pourquoi. Allait-il expulser la moitié des immigrés présents sur le territoire ?

« 23. Conditionner le regroupement familial à la connaissance préalable de la langue française et des valeurs de la République.» On croyait que Brice Hortefeux, Eric Besson ou Claude Guéant, tour à tour en charge de l'identité nationale en Sarkofrance, avaient déjà mis en oeuvre la chose. Effectivement, un dossier de presse du ministère de l'intérieur l'an passé expliquait l'ensemble.

« 24. Exiger de l’Europe un meilleur contrôle de ses frontières. Si dans un an la situation n’est pas réglée, la France rétablira des contrôles ciblés à ses frontières.» On savait que l'Europe s'était déjà saisie du sujet, que Claude Guéant avait séché une réunion décisive en mars dernier; que nos partenaires avaient été stupéfaits de ce mauvais chantage.

« 25. Réformer en profondeur la justice des mineurs pour endiguer la montée de la délinquance des moins de 18 ans.» La promesse date de ... 2007. Mais pourquoi ne l'avait-il pas fait avant ?

« 26. Donner aux victimes le droit de faire appel des décisions des cours d’assises et des tribunaux correctionnels, ainsi que des décisions de remise en liberté.» L'extension de cette expérimentation, coûteuse en temps et moyens, n'a pas été chiffrée dans le programme du candidat.

« 27. Engager la réforme de la dépendance à partir de 2013, année où le déficit passera sous la barre des 3 % du PIB.» Grande réforme de sa dernière année de quinquennat, Sarkozy l'abandonna en quelques mois, quand il comprit l'hostilité générale à favoriser l'assurance privée. Pire, son chiffrage 2012-2017 ne prévoit que ... 700 millions d'euros en 5 ans. Une misère !

« 28. Créer 200 000 places de garde d’enfants supplémentaires. » Depuis 2007, il a créé 200.000 fausses places en augmentant en fait le nombre d'enfants autorisés par assistante maternelle. Cette fois-ci, il assume 1 milliard d'euros de dépenses sur 5 ans. Mais pourquoi ne l'avait-il pas fait avant ?

« 29. Renforcer l’accueil des étudiants handicapés au lycée et dans les universitésMais pourquoi ne l'avait-il pas fait avant ?

« 30. Achever la rénovation urbaine en lançant un second plan de rénovation de 18 milliards d'euros. » Achever la rénovation urbaine ? Le précédent plan datait d'avant son quinquennat, en 2004. Il représentait 12 milliards d'euros. Pour gonfler la note à 43 milliards, Sarkozy y agrège d'autres dispositifs, sur lesquels il n'avait rien décidé (1% logement, Devenu président, il a doté le PNRU de ... 350 millions d'euros supplémentaires, mais lui a attribué des ressources du 1% logement. Une belle arnaque dénoncée par le Sénat.

« 31. Créer 750 maisons de santé pluridisciplinaires supplémentaires pour lutter contre les déserts médicaux.» Pire, cette mesure n'est pas chiffrée dans le programme. Mais pourquoi ne l'avait-il pas fait avant ?

« 32. Confirmer le choix du nucléaire, énergie qui émet le moins de gaz à effet de serre, pour ne pas augmenter le prix de la facture d’électricité, tout en poursuivant le développement des énergies renouvelables.» Quelle surprise ! Cette promesse est un syndrome Fukushima. Et le caractère bon marché du nucléaire est contesté par la Cour des Comptes.

Nous étions déçus, il n'avait pas prévu de grande loi sur le permis de conduire. Il paraissait qu'il voulait en simplifier l'accès. 

Ami sarkozyste, toi aussi, contribue au programme de ton candidat sur Facebook.

Il te reste encore 16 jours.

72 commentaires:

  1. « 16. Payer les retraites le 1er du mois au lieu du 8, pour que les retraités ne soient plus pénalisés par ce décalage.» NOUVEAUTE! Grande annonce, un cadeau de trésorerie qui coûte à peine. Les cadeaux gratuits, c'est toujours mieux. Sarkozy se félicitait d'avoir augmenté de 25% le minimum vieillesse. Quel effort, 777 euros par mois, quelques centaines d'euros sous le seuil de pauvreté.

    et si ça coute est beaucoup à la sécu qui ne perçoit les cotisations que le 5 ou le 10 selon la taille des entreprises
    elle n'a pas le pognon pour payer au premier et donc ...

    elle doit emprunter ... aux banques privées
    cherchez l'erreur

    bob

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfaitement bien vu, bob!
      Une telle mesure montre, en outre, toutes les bassesses auxquelles peut avoir recours le sortant afin d'abuser les vieilles personnes, faisant mine de leur accorder quelque chose. En fait, comme vous l'avez très justement remarqué, il donne de l'argent public aux banques privées (au "Marché", si l'on veut).

      Supprimer
    2. Petit détail amusant : il y a une semaine, Xavier Bertrand expliquait qu'il était impossible de payer les retraites au premier du mois.

      Supprimer
  2. « 10. Exonérer de charges patronales l’embauche des personnes de plus de 55 ans. » Comment Sarkozy pouvait-il fustiger la proposition de François Hollande, plus complète, du contrat de génération ? Après avoir précipité un nombre grandissant de seniors au chômage, par le biais de mesures anachroniques en pleine crise, le voici qu'il a des remords...

    on continue à creuser le trou de la sécu pour mieux la supprimer en cours de mandat

    bob

    RépondreSupprimer
  3. Un programme officiel abyssalement vide... un individu sans vision aucune... Son seul vrai projet : l'austérité... la division... la peur...et la casse. En cas de victoire, NS continuera sa politique de destruction massive: services publics... code du travail (je pense aussi à la 5ème semaine de congés payés)... sécurité sociale... répression et j'en passe...
    C'est à espérer que le grand virage à droite toute... du reste, peut-on encore faire la différence entre une MLP et un NS...dissuadera F. Bayrou de rejoindre ce triste sire au second tour..

    RépondreSupprimer
  4. Nous étions déçus, il n'avait pas prévu de grande loi sur le permis de conduire. Il paraissait qu'il voulait en simplifier l'accès.

    c'est déja fait
    les examens seront passés par des boites privées payées au nombre (donc intérêt à recaler) contrôlées sur papier par les ex-inspecteurs du permis (eux étaient sévères, certes mais neutres)

    de plus toute réduction du nb d'heures de formation (seule façon de baisser le coût) conduira à une moins bonne formation des jeunes conducteurs et donc à une accidentologie accrue

    bob

    RépondreSupprimer
  5. Il ne reste plus que la lettre, M. Bessenceno nous donne le truc "retour à l'envoyeur sur l'enveloppe" sans la lire bien entendu, tu la glisse dans une boîte à lettre sans que ça ne coute rien, SUPER. solange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petite précision qui a échappé au facteur : ces lettres seront distribuées par les "militants" directement dans les boîtes aux lettres et en priorité dans les campagnes dépourvues d'accès à internet. Mais effectivement rien ne nous empêche de les redéposer à la permanence du député ou du candidat UMP le plus proche.

      Supprimer
    2. Il suffit de la mettre dans une enveloppe à destination du Président de la République.
      C'est en franchise postale.

      Supprimer
    3. Pas une mauvaise idée. Cela ne sert à rien de la lire, mais l'on pourrait, en dépit de la qualité inappropriée, faire autre chose avec, avant de la renvoyer.

      Supprimer
  6. Affligeant comment ce type peut mentir aux français sur les chiffres du chômage d'autres pays dans le monde comme l'espagne par exemple ou il a osé dire + 200 % alors que c'est + 90 % sur les etats unis pareil il a gonflé grave bref un gros menteur afin de manipuler les français.

    Ce type est horrible franchement , je comprend pas comment il y a encore des gens pour voter pour lui . Lui et berlusconi c'est la même peut être même pire .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en oubliant pas que dans le meme temps il ment sur l'augmentation du chomage en France (il avait dit tout au plus 400000 alors que pole emploi dit 700000 rien que pour la categorie A).

      Sarko a tellement menti, il est si peu crédible, que s'il me disait qu'il neige au pôle nord, j'en douterais.

      Supprimer
    2. Plus c'est gros, plus ça passe. C'est son credo. Quand j'ai vu sa tronche à la télé il y a une trentaine d'années, au bout d'une minute j'avais jugé le personnage. Depuis, je n'ai jamais eu la moindre surprise: tout ce qu'il dit est mensonger. Heureusement, l'on a inventé la télécommande qui me permet de le faire disparaître, dès que les médias essaient de me l'imposer chez moi.

      Supprimer
    3. Berlusconi:
      Il ne s'est pas enrichi sur le dos de l'Italie, il est déjà multimillionnaire avant de prendre la pouvoir.
      Le système italien basé sur le législatif interdit les pleins pouvoirs pendant 5 ans, il suffit de renverser la majorité et malgré le noyautage des institutions, c'est ce que le peuple italien a pu faire.
      Silvio n'a pas mis le doigt dans le piège libyen, malgré les tentations.
      Donc, oui, Berlusconi était beaucoup moins dangereux potentiellement.
      Du moins, c'est mon opinion

      Supprimer
  7. Comment? Pourquoi?
    Mais parce que c'est le POUVOIR qui l'intéresse, commander, ordonner, disposer, sauter dans son avion, abreuver les français de discours débilitants, diviser, exacerber, agresser, mentir...
    L'échéance approche, nous avons le pouvoir d'y mettre fin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfaitement. C'est maintenant!

      Supprimer
  8. Je suis d'accord avec Juan : Mais pourquoi ne l'avait-il pas fait avant ?"

    Ce sont de très bonnes mesures, il fallait les faire plus tôt.

    Il ne reste donc qu'à le réélire pour qu'elles soit faites

    CQFD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et les dents, et les lunettes qu'il devait rembourser?
      Et personne qui devait dormir dehors?
      Et le pouvoir d'achat augmenté?
      Parce qu'il a prouvé qu'il ne tient pas ses promesses.
      CQFD

      Supprimer
    2. Pourquoi ne l'a-t-il fait avant? Très simple: Il y a une énorme différence entre promettre et tenir sa promesse. Le nabot qui traite tout le monde de "con", doit vivre dans cette conviction. Et tout s'explique. Il s'imagine qu'il peut raconter n'importe quoi et que cela passera comme une lettre à la Poste (d'avant sa destruction). Sauf qu'ici, sur internet, il n'y a pas la claque pour crier "Nicolas! Nicolas!" Il n'y a pas les 3 000 flics qui empêchent les non UMP de s'approcher. Et il n'y a pas les médias asservis qui se contentent des images fournies par le Service de la propagande de l'UMP.

      Supprimer
    3. Il s'en fout de tenir, il veut juste rempiler pour 5 ans!
      Tout les moyens sont bons!
      Et ensuite, se la faire crême en faisant n'importe quoi.
      Voilà ce que c'est!

      Supprimer
    4. Nicolas !

      Nicolas !

      Nicolas !

      Nicolas !

      Supprimer
    5. Dont feed the troll6 avril 2012 15:12

      Comme nous le disions, les trolls ne sont pas silencieux
      mais certains sont sourds

      Supprimer
    6. J'aime bien Sylvie Vartan, lorsqu'elle chante Nicolas, Nicolas.

      Supprimer
    7. ouarf, ouarf, les trolls6 avril 2012 18:40

      ben on confirme, t'es sourd pour aimer

      Supprimer
  9. «6. Augmenter le salaire net des 7 millions de salariés qui gagnent entre 1000 et 1400 euros nets, notamment grâce l’intégration à leur fiche de paie de la prime pour l’emploi : permettre ainsi une revalorisation de 840 euros nets par an au niveau du Smic. »
    C'est nébuleux: en plus, vu que le plafond est de 17400 euros environ pour le foyer fiscal dont un ne travaille pas...une mesurette qui existerait déjà...et lui qui ne veut pas d'assistanat...
    Les gens qui bossent veulent vraiment avoir de meilleurs revenus, pas travailler plus pour gagner moins, comme cela fait 5 ans que ça dure.
    Et comment justifier cela à ceux qui gagnent plus de 1400 euros nets? On les laisse dans leur situation?

    De toute façon, les indicateurs économiques ne sont pas bons et le pire est encore à venir: re-bulle immobilière, constitution d'une zone Afrique du Sud, Russie, Chine, Inde, Brésil: BRICS .Cette zone a eu un taux de croissance de 28% et envisage sa propre monnaie.

    La zone asiatique de libre-échange, basée sur un fonctionnement à géométrie variable est là et se passe bien de nous.

    Dubaï et Pékin fonctionnent ensemble pour les bourses aux métaux précieux, il y a un projet de bourse africaine qui se dessine doucement.

    Tout ça, Sarkosy n'a rien fait pour éviter que l'Europe soit de plus en plus relégué sur le banc de touche, et la France mis à l'index...

    Donc si Sarko passe, la crise sera là dans peu de temps et comme il se couche devant tout le monde, il ne fera rien de toutes ses promesses de dentiste:il aura encore l'excuse de la Crise.

    Au moins si Hollande passe, on sera mieux protégé et la France sera beaucoup plus fréquentable: ce ne sera pas la France de la françafrique et ses magouilles, le soutien indefectible aux Américains et à Israël, un pays qui a bafoué ses propres valeurs dont on pouvait être fier: La Révolution, les droits de l'Homme, la Terre d'asile, la Culture rayonnante, les Lumières etc...tout ça a été recouvert d'une couche de crasse et de haine...voilà comment on nous voit de l'Etranger.
    Et comme l'a si bien dit Sarkosy dans sa lettre, nous ne sommes plus les maîtres du monde et le monde a changé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme la prime de 1 000 € pour tous les salariés. Vous vous en souvenez? Ceux qui l'ont touchée sont priés de se faire connaître! Une foutaise, comme d'habitude. Ne perdons pas notre temps avec les promesses de quelqu'un qui a eu tous les pouvoirs et tout le temps pour réaliser ce qu'il promet maintenant. Au lieu de cela il a servi ses copains de la bande de Fouquet's et il nous fait le coup de "je vais les taxer". Passons aux vrais sujets. Ignorons son prétendu programme. Un sortant doit présenter SON BILAN, pas un programme embrouillé!

      Supprimer
    2. Et il a oublié de dire, évidemment, que si le monde a changé, c'est à cause de la trahison des politicards, notamment européens, qui ont agi dans l'intérêt du grand capital, contre leurs pays et contre leurs peuples. Ah, ils ont beau jeu de se lamenter maintenant qu'ils ne peuvent rien faire! Qui tire les bénéfices principaux de la mondialisation? Qui en souffre? Et nous n'avons encore rien vu!

      Supprimer
  10. Sarkosy sera réélu parce que c'est le meilleurs.

    Il a toute les qualités requises pour le job, non seulement il ruine le pays mais la classe en plus est qu'il se fout de la gueule de tout le monde en permance, c'est un artiste ce mec !

    Verser les retraites le 1 au lieu du 8 du mois, LOL !!! mon seigneur est trop bon, touchez ma bosse.

    SARKOSY PRESIDENT !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une mesure en préparation depuis 2010!
      Voir l'article:
      http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/04/05/retraites-payees-plus-tot-sarkozy-ressort-sa-promesse-oubliee-230896

      Supprimer
    2. Cette mesure est irréalisable et fragilisera encore plus les comptes. Surtout que maintenant, les bailleurs (même par agence) accepte quand vous êtes à la retraite de faire partir le paiement au 10 du mois ! J'en peux plus de ce bougre, il me sort par les trous de nez ! Si on en reprend pour 5 ans, je m'ouvre les veines... JBL1960

      Supprimer
    3. JBL1960, ce pays, c'est le mien, c'est chez moi ici, comme toi. C'est notre pays, notre foyer et si par malchance ou désastre, il passe, il comprendra qu'être locataire de l'Elysée, c'est pas être sur son trône avec des courtisans qui viennent lui demander comment ça va!
      Traduction pour les incultes: avec des lèches-bottes qui viennent voir si il a bien fait sa grosse commission!
      Il va voir ce que c'est qu'un peuple en colère!!!
      Mais cela n'arrivera pas, à moins qu'il y ait un sarkosy-mélanchon au deuxième tour.
      Voilà pourquoi le bougre flatte mélanchon en ne se rendant pas compte que cela pourrait bien lui exploser dans la tronche.
      Donc votons Hollande et si vous voulez Merluche, faites-lui une place aux législatives

      Supprimer
    4. Très bien vu, Jacky. Ce pays c'est le nôtre malgré le système vicié qui veut qu'une fois que vous avez voté, vous devez la fermer pour cinq ans. Je suis d'accord avec votre analyse: beaucoup de gens souffrent et voudraient voir Hollande plus à gauche. Il y a cependant une stratégie et une tactique électorale à respecter. Il est difficile de déboulonner un pouvoir que s'accroche à ses privilèges par des gens qui souffrent mais ne croient pas que les choses changeront réellement pour eux, tant qu'ils ont encore un petit quelque chose à perdre. Gardons la tête froide. Votons Hollande dès le premier tour pour donner un grand coup sur la tête du nabot. Son propre camp va finir par le dévorer, car ses députés vont commencer à flipper pour leur places aux législatives et les centristes prendront la tangente. Il sera plus facile et pour Hollande et pour Mélanchon quand l'UMP explosera.

      Supprimer
  11. il n'a pas fini de mentir et de se démener pour garder le pouvoir car il a peur, peur de l'après quinquennat comme le dit E.Joly il est un justiciable en sursis (Voir CHIRAC : et c'était beaucoup moins grave ses problèmes de Paris)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chiche! Des casseroles de Chirac nous n'avons presque rien vu. On en est déjà dans le registre " laissez-le tranquille, il n'a plus sa tête...", un peu comme Papon, ex ministre, "Il est mourant, vous savez...", ce qui n'a pas empêché ce grand serviteur de l'Etat (quel qu'il soit) de se taper un sacré gueuleton le soir même dans un grand restaurant. La justice est bonne fille avec certains....
      Il paraît même que le juge Gentil, l'est un peu trop dans l'affaire Bettencourt - Woerth - sarkozy et Co., afin de ne pas perturber la campagne! Une raison sacrément valable!

      Supprimer
  12. Bien sûr car s'il repasse, on le mange pendant 5 ans: aucun moyen de le destituer même judiciairement: il a tout bloqué exprès!!!
    Christine

    RépondreSupprimer
  13. Au fait, que deviennent Jaurès, Léon Blum et Guy Môquet? Quelqu'un les a-t-il aperçu dans les meetings UMP?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben, on a Jean Paul II, Rimbaud ( trafiquant d'esclaves et d'armes, accessoirement proxénète à la fin de sa vie) Saint Just ( le pote à Robespierre), Hugo, Maupassant etc... et dans sa lettre, il ose citer des grands auteurs et penseurs, histoire de montrer qu'il y aurait compris quelque chose......Mais franchement, je vous les citerai pas de mémoire, j'ai lu ce fouillis machin une fois, je suis pas analyste, donc pas payé pour ça.
      Pis sa culture, comme la confiture, plus il en a , plus il l'étale...c'est trop écueurant!
      ça dégouline du pseudo amour de la France, quand on aime la France comme lui, "on l'aime ou on la quitte",c'est bien ce qu'il avait dit non? Alors à quand le divorce?

      Supprimer
    2. Petite erreur involontaire, je pense:
      .... moins l'on en a, plus l'on l'étale.

      Supprimer
    3. Quant à la France: aucun membre de la bande du Fouquet's n'a jamais placé les intérêts de la France plus haut que ces propres intérêts! C'est une constante chez les nantis. Quelqu'un s'en souvient-il, qui disait "Plutôt Hitler que Blum"? Un socialiste, un communiste? Réponse ici:
      http://nantes.indymedia.org/article/1515

      Supprimer
    4. Lire "...ses propres intérêts." Désolé.

      Supprimer
    5. Et encore une coquille - au temps pour moi: ..."aperçus"! J'en ai marre! Je vais finir par écrire aussi bien que sarkozy et morano.

      Supprimer
    6. Impossible: les deux sont indétrônables!
      Autant pour eux

      Supprimer
  14. Sarkosy a dit sur son site la France Forte qu'il a fait en sorte de protéger la fiscalité des expatriés.
    Il a dit dans son discours de Versailles pour les jeunes:
    "N’ayez pas peur de partir, vous avez une famille, vous avez une patrie, vous avez un
    foyer ; emportez ces valeurs dans votre coeur, faites-les rayonner aux quatre coins du monde et
    quand vous reviendrez, vous serez plus forts et la France aussi sera plus forte grâce à vous."

    On paie les études des enfants expatriés, alors qu'ici les enfants de pauvres ont des miettes sur la cantine et les bourses.( par exemple, pour le lycee de Johannesbourg 3000 euros! et combien en France?)

    Et il veut nous faire croire qu'il va taxer les exilés fiscaux?

    On voit bien qu'il ne croit tellement plus en son programme qu'il conseille aux jeunes de l'UMP de partir......

    RépondreSupprimer
  15. Pour bien connaître qui est le petit personnage qui tiens plus que tout à sa réelection, allez lire le billet de Carine Fouteau sur Médiapart de ce jour intitulé Sarkozy obsédé par les frontières.
    Cela vous donne une image de qui nous gouverne.
    Bonne lecture.

    RépondreSupprimer
  16. Il FAUT que Sarkozy repasse ! Je vous invite tous à voter pour lui !
    Le système capitaliste doit aller jusqu'au bout de sa logique et détruire tout ce qui est social et ce qui protège les français ! Ce n'est qu'à cette condition que les gens descendront dans les rues et prendront vraiment le pouvoir !
    L'échéance approche, on va vous dire qu'il n'y a plus le choix, qu'il faut abandonner notre pays aux financiers et en votant Hollande, vous aurez la vaseline pour le même résultat !

    VOTEZ SARKOZY !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allo don't feed the troll?

      Supprimer
    2. Une dictature à coup de CRS, de surveillance internet?
      non merci!
      La révolte, ça fait depuis 1995 que Jean-François Kahn la prédit: on a rien vu.
      La grande vague de manifestation contre la réforme des retraites, il l'a ignoré comme jamais personne n'avait ignoré la vox populi!
      C'est pas de Gaulle, il démissionnera pas, il n'en a ni la grandeur ni le panache que de Gaulle a montré en démissionnant après 1968!
      Parce que 68, c'était aussi les ouvriers qui ont frondé, fait une grêve générale, et montés sur Paris, fait des manifestations, il n'a avait pas que des étudiants, loin s'en faut.
      Vous voyez le mépris que Sarkosy a pour mai 68, lui le soit-disant candidat du peuple?
      Sarkosy au pouvoir une deuxième fois, il n'aura aucune limite, car il ne pourra pas se représenter: pensez-y!
      Je vais vous dire son programme: d'abord, il va mettre Bayrou ou un autre comme lui comme premier sinistre, puis il va y avoir des mouvements durs en septembre, ça va mettre le souk à juste titre jusqu'en mars, puis il va soit disant entendre les protestations, il mettre un Guéant à la place du centriste et ça va taper sur tout le monde!
      Et rebelote!!!! en plus dur: on va atteindre les abysses pendant que Sarkosy sera tranquille dans sa tour d'ivoire.
      A moins que de guerre lasse, ses conseillers l'incitent à dissoudre l'assemblée pour une cohabitation mais comme il n'est pas Chirac, j'en doute!

      Supprimer
    3. Dont feed the troll6 avril 2012 15:14

      La troll patroll est toujours là!

      Supprimer
  17. Bonjour à tous
    Pour faire du bien , regardez-donc un pauvre militant UMP à Caen qui essaie de donner ses tracts dans un marché populaire:
    http://www.dailymotion.com/video/xpxjdo_sarkozy-surement-pas_news
    http://www.dailymotion.com/video/xpxc6d_l-ump-tracte-dans-un-quartier-populaire-de-caen_news

    C'est la réalité, on on vient presque à plaindre le pauvre militant, enfin presque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, on voit ça et on entend ça tous les jours dans la vraie vie
      Christine

      Supprimer
    2. Et cela vaut tous les sondages.

      Supprimer
  18. Pour moi c'est simple...

    Quand Giscard D'Estaing est parti j'ai fait "OUF"
    Quand Mitterand est parti, j'ai fait "OUF"
    Quand Chirac est parti, j'ai fait "OUF"
    Quand Sarkozy sera parti, je ferai "OUF"
    Quand Marine Lepen a eu ses cinq cents signatures, j'ai fait "OUF"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je dis ouarf!!! et même mieux, mouarf!!!
      mdr
      La Marine, faudrait déjà qu'elle se sauve du merluchon

      Supprimer
    2. Dont feed the troll6 avril 2012 15:19

      troll lepéniste
      ne pas nourrir

      Supprimer
    3. Tiens, mon petit gars, mange ça "JE SUIS ENTIEREMENT DE TON AVIS" soit disant qu'il ne faut pas te nourrir, ils vont de laisser mourir, ces égoîstes qui ne pensent qu'à leur idole.

      Supprimer
    4. Tenez mes trolls de gars, mangez çà
      http://www.u-m-p.org/sites/default/files/fichiers_joints/articles/programme_2012.pdf

      Supprimer
    5. ?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

      Supprimer
  19. Vous avez de la chance vous les socialistes.

    Vous pouvez critiquer le programme du président.

    Il y a un, ... lui.

    Parce que moi Hollande, je ne vois pas une seule mesure, à part embaucher des fonctionnaires et surtout, surtout, mais surtout ne rien changer, surtout pas la dépense public.

    Les petits fonctionnaires qui s'exprime ici pour taper sur le président, on verra la gueule qu'ils vont tirer si leur candidat est élu et qu'ils devront voir leur salaire baisser comme en Grêce ou en Espagne.

    Ah ils vont beugler les fonctionnaires !!

    Rira bien qui rira le dernier ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dont feed the troll6 avril 2012 15:17

      troll qui ressasse
      ne pas nourrir

      Supprimer
    2. Encore un troll aigri, qui compte tenu de ses capacités orthographiques, a certainement été recalé à un concours de d'agent administratif de la fonction publique.

      Supprimer
    3. bien vu!
      Christine

      Supprimer
  20. Oui, vous avez raison de rester dans le simple.
    Un accident est vite arrivé, si l'on commence à réfléchir.

    RépondreSupprimer
  21. Dans une dictature on ne peut rien dire !
    Dans une démocratie, on peut tout dire.... mais cela ne sert à rien !
    Pas facile la Vie
    Père Plex

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour,

    Le bonhomme est nu, vidé et essoré. Il radote, gesticule, c'est le dernier souffle du condamné à la potence. Quelle arnaque !
    Et dire que certains sont encore prêts à lui confier les rênes du pays, c'est tout simplement à désesperer. C'est à se demander s'ils n'ont de la SARKOZY ( boue en Hongrois) dans les yeux.

    A+

    A2N

    RépondreSupprimer
  23. Revenus et patrimoine de Mélanchon.

    D'après L'Express, son patrimoine est évalué en février 2012 à 760 000 euros et ses revenus nets mensuels, correspondent au versement de ses indemnités de député européen, de 6 200 euros.

    Il possède une maison de campagne dans le Loiret valant environ 150 000 euros ainsi qu'un appartement de 76 m² à Paris, valant quant à lui 450 000 euros.

    Juste de quoi crever de misère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est comme ça la merluche, et alors?
      Il fait pas de cachotteries, il a pas de contrats d'assurances-vie, il a pas de casseroles Kadaff et Béthancourt.
      Il veut pas que tout le monde soit pauvre mais que tout le monde puisse bien vivre, un peu utopiste, c'est sur.
      Et son patrimoine, tant qu'il a pas les juges au fesses, soit dit en passant, on s'en fout!

      Mais on peut parler de Le Pen
      Jean-Marie Le Pen se remarie à Rueil-Malmaison le 31 mai 1991 avec Jany Paschos, née en 1932, divorcée de l'homme d'affaires belge Jean Garnier et fille d'un marchand de tableaux grec et d'une mère d'origine néerlandaise.
      Il tient une partie de son patrimoine du testament d'Hubert Lambert (mort sans enfant à quarante-deux ans et auteur de très nombreux articles dans diverses revues nationalistes). Cette succession donne lieu à un début de procès, qui est abandonné après négociation avec le « cousin Lambert ». Cette fortune le met à l'abri du besoin et aide son ascension politique à la fin des années 1970. Il tirait jusque-là ses revenus des éditions phonographiques de la Serp. Il est assujetti à l'ISF depuis la création de cet impôt.

      Supprimer
    2. Bref y a que Hollande qui n'a pas publié son patrimoine.

      Il a qqchose à cacher ?

      Supprimer
    3. Et Marine n'est pas en reste: voir le Canard Enchaîné
      Deux SCI, une maison, 250 000 euros sur le Paquebot...
      et on parle pas de son salaire ou de son mari
      Mais on s'en fout! Son discours est encore plus nauséabond que son patrimoine de petite fille riche qui parle aux déshérités, aux damnés de la terre, tant qu'on y est!

      Supprimer
    4. Hollande: un appartement à Paris 1, 17Millions d'euros.
      Au moins, il a pas menti, ni caché.
      Donc la merluche est pas le pire.
      Mais entre nous, petit troll, on s'en fout aussi: il a pas fait son beurre sur Karachi et Khadafi, et mendié à Bettencourt...
      Comme quoi lui aussi, il veut que les gens puissent bien gagner leur vie: ça s'appelle le partage

      Supprimer
  24. Bon ben moi je vais me faire un bon flan aux fraises des bois.
    Le flan c'est solide, ça tient bien au corps et ça nourrit bien.
    Les fraises des bois c'est sucré, délicat, subtil, c'est tenace et résistant!
    C'est celui qui mange les pommes qui le dit!
    La petite crotte, on l'a mangé pendant 5 ans!
    Les apéros saucissons, ça donne des boutons et ça nuit à la santé.
    Sur ce , bon appétit!

    RépondreSupprimer
  25. "Sarkozy sort les gants de boxe "...En socialiste,l'avorton frétillant bouge ses petites mimines délicates..

    "Vous voulez la gauche ? Vous aurez la Grèce et l'Espagne" En socialiste, et on perdra le hongrois qui retrouvera le jobbik ( pour une Hongrie plus forte )...et les PIGS ne sont pas là où on le croit...

    15 jours sauf KO prématuré du hongrois au profil grec.

    Andy...

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.

CE QU'ILS ONT DIT

RUBRIQUES

1914-18 (1) 2017 (3) activite enfant (4) agence de notation (2) agriculture (15) alain soral (3) Alliot-Marie (94) Angela Merkel (5) annonce garde enfant (2) antisémitisme (4) asile (1) assurance maladie (3) austérité (12) Ayrault (108) Balkany (2) Barbier (2) Bedos (1) Bernard Tapie (6) Bertinotti (3) Besson (8) Bettencourt (2) bfm (2) bijoutier (1) blog (364) blogosphère (54) blogueurs (24) blogueuses (22) Borloo (82) Boutin (1) Bretagne (3) Brignoles (6) budget (9) Buisson (5) Cambadelis (1) canalplus (1) candidat (10) carla bruni (92) Cazeneuve (12) censure (53) Centrafrique (4) Cesar (2) Chirac (2) chroniques (391) chômage (157) cinema (1) Closer (2) commerce (2) contrat de travail (62) Copé (39) CopéGate (6) cotisations (4) coupdegueule (11) Crédit Lyonnais (1) culture (37) Cécilia (77) Darcos (71) Dati (233) dette (3) Dieudonné (10) dimanche (4) Droite (579) ducon (403) Duflot (9) Défense (92) délinquance (3) députés socialistes (4) ecologistes (4) Education (166) EELV (6) Eglise (2) election legislative (1) election municipale (3) entreprises (5) Environnement (198) Eric Besson (83) Eric Doligé (1) Error (2) espionnage (1) Europe (255) Fabius (11) Facebook (1) fachosphère (7) famille (3) Filippetti (4) Fillon (479) Finances (367) fiscalité (347) Florange (1) FN (5) France (483) Françafrique (121) François Hollande (282) front national (36) front populaire (2) frontaliers (1) Fukushima (1) Games of Thrones (1) garde d enfants (2) Gattaz (3) Gauche (263) gauchosphère (9) Gayet (1) Google (1) gouvernement (1157) grunen (1) grève (1) Guaino (2) Guerre (6) Guéant (71) Hamon (2) heures supplémentaires (71) Hidalgo (2) Hollande (417) Hortefeux (237) humour (100) identité nationale (155) immigration (310) impot (1) impots (2) impôts (1) incompétence (96) industrie (3) indépendance (99) infowar (8) Insécurité (167) international (483) inégalités (296) ipsos (1) Iran (1) Islam (2) Israel (1) IVG (1) juan (1) Juan Politic (387) Julie Gayet (6) Juppé (35) justic (1) justice (432) Kouchner (110) Lagarde (156) Le Foll (2) Le Pen (30) libre-échange (1) logement (3) Macron (1) Mamère (1) Mandela (2) manifestations (69) mariage gay (5) Marisol Touraine (6) Maroc (1) Marseille (1) Martinon (45) Maurice Lantourne (1) medecin (1) MEDEF (5) Melenchon (8) Merkel (1) Ministre (47) Montebourg (5) Morano (2) Morin (36) Moscovici (14) médias (429) Mélenchon (9) météo (1) nostalgie (1) Obama (3) ONU (1) OPA (1) Opinion (501) Pacte de responsabilité (3) Palestine (1) Parlement (103) Parti Socialiste (100) pauvreté (6) PCF (1) Pierre Estoup (1) plans (1) plein emploi (75) police (252) politique (1043) politique budgetaire (20) polémique (230) polémiques (57) Poutine (3) pouvoir d'achat (69) povcon (50) prison (26) prole (1) promess (1) promesses (1667) prostitution (1) Précarité (52) Président (519) Pécresse (47) qatar (1) racisme (1) Rajoy (1) reacosphère (3) religion (31) repentance (20) retraite (165) Rom (5) Royal (1) Russie (1) réac (2) récidive (40) réforme (5) régions (1) Santé (122) Sapin (11) sarkofrance (2380) Sarkozy (3689) securite sociale (5) service minimum (51) smic (1) solidarité (1) sondage (92) Standard and Poor's (1) Suisse (1) Surveillance (20) Syrie (5) Ségolène Royal (5) sénateur (2) Taubira (14) territoriale (1) theorie du genre (1) Thorez (1) tireur fou (2) Touraine (1) Transatlantic Trade and Investment Partnership (3) travail (4) TVA (1) UMP (699) vacarme (67) Vallaud-Belkacem (21) Valls (135) Valérie Trierweiler (4) vincent peillon (6) violence (118) voeux (1) Vrauche (1) wauquiez (6) Woerth (158) Xavier Bertrand (77) écologie (2) économie (184) élections (383) élections européennes (4) éthique (964)