Blog politique depuis 2007.

30 avril 2012

Les dérapages de Nathalie Kosciusko-Morizet

La porte-parole de Nicolas Sarkozy s'est coulée dans le moule d'une campagne en roue libre sur les terres du Front National. Celle qui écrivait toute sa méfiance et son désaccord à l'encontre du FN il y a à peine 6 mois dans un ouvrage fort opportuniste abuse désormais de tous les excès de langage, approximations et amalgames pour fustiger François Hollande.

La République méritait mieux.

Appel aux indécis
Officiellement, il est confiant. Officieusement, il urge son équipe de campagne de tout faire pour mobiliser et convaincre cette France silencieuse qu'il cherche encore. Les sondages le donnent perdant, mais les sondages ne veulent rien dire dans ce contexte mouvant et incertain.

Lundi 30 avril après-midi, Nathalie Kosciusko-Morizet invitait ses militants à organiser un  dîner des indécis » à l'occasion du débat Hollande/Sarkozy, et à le faire savoir.
Chers amis,

Vous rencontrez tous les jours des indécis et souvent, quand vous abordez avec eux la campagne, le contact est trop bref, pas le temps de discuter.
Nous connaissons tous autour de nous des indécis : amis de la famille, collègues de bureau, voisins. Il faut profiter de notre proximité avec eux pour les convaincre de voter pour Nicolas Sarkozy. »

Je vous propose donc de réunir tous vos amis indécis dans un lieu sympathique et ouvert (brasserie par exemple) et de conjuguer vos forces de conviction pour les convaincre tous à l’occasion du débat d’entre deux tours mercredi soir.

Elle avait raison. Il y avait des indécis. Et la succession de mensonges, grossièretés et amalgames que l'ancienne égérie de la droite écologiste (sic!) se permettait de livrer ces derniers jours ne lasse de surprendre.


Six mensonges et un amalgame
Dans une interview au Monde le même jour, la directrice de la communication de la campagne du président sortant en a remis une couche. Six mensonges, rien que cela, en une seule interview. Il ne manquait plus que les grossièretés.

1. « La régularisation massive des sans-papiers » : cette mesure n'existe que dans son fantasme.
2. « La suppression du quotient familial »: idem.
3. « des retraites qui baissent  »:
4. « le droit de vote des immigrés » (sans préciser, aux élections locales uniquement)
5. « les salaires des fonctionnaires amputés »
6.  « Hollande n'est là que parce que M. Strauss-Kahn est là où il est, mis en examen pour proxénétisme aggravé

NKM se croyait offensive. Elle caricaturait comme son chef. C'était la stratégie de la peur. Il y a 38 ans, Michel Poniatowski promettait, dans l'entre-deux tours du scrutin de 1974, les chars russes à Paris si François Mitterrand gagnait contre VGE. En 2012, l'URSS n'est plus, mais on use toujours des mêmes ficelles.

Aidée par la publication, fort opportune, des procès-verbaux d'audition de DSK dans l'affaire du Carlton de Lille, l'ancienne égérie de la droite écolo usait des mêmes ficelles que son mentor: mélanger Hollande et DSK, sans preuve ni rapport, sans réalité ni dignité, était l'une des dernières manoeuvres du clan Sarkozy.

Dimanche dernier déjà, elle accusait Hollande de collusion avec DSK, après la venue inopinée de ce dernier, la veille à Paris. Ce dernier avait pourtant tenu des propos d'une extrême clarté (et sévérité) à l'encontre de l'ancien patron du FMI.

NKM était-elle perdue ?

NKM s'était-elle perdue ?






16 commentaires:

  1. Il y avait aussi : "la vraie violence, c'est le flou des propositions". C'était avant Merah à Toulouse.

    RépondreSupprimer
  2. Juan tu aurais pu choisir une autre photo ... la réalité est beaucoup moins flatteuse :)

    RépondreSupprimer
  3. elle ne s'est pas perdue, elle s'est vendue, comme tous ces ro/la/quets qui entourent cet homme.
    +1 avec captainhaka sur la photo :)

    RépondreSupprimer
  4. Oui c'est perturbant, une si jolie femme dire autant de bêtises...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais, comme disait feu Tonton au sujet des affiches de Chirac,
      elle aura bien du mal à y ressembler...

      Supprimer
  5. Monsieur, vous êtes d'une mauvaise fois déconcertante, expliquez nous pourquoi Mde. Nathalie Kosciusko-Morizet qui est une personne respectable, n'aurait-elle pas le droit de nous faire entendre ses propos, pourquoi les qualifier de (dérapages).

    RépondreSupprimer
  6. @LCA: Pourquoi qualifier les propos de NKM de dérapages? Et bien moi, je vais vous répondre: Parce que ce qu'elle dit sont des propos mensongers, tout simplement! Et pour une personne qui se veut respectable, et bien ce n'est tout simplement pas respectable.

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. C'est l'après Sarkozy qui se joue :
    Il y a ceux qui entrent dans le mur en klaxonnant et en joueront et ceux qui, moins kamikazes, se font oublier.
    jpd83

    RépondreSupprimer
  9. Il n'y a pas que les dérapages de NKM qui m’intéressent.

    Pouvez vous enquêter sur l'étrange affaire de la rue Blondel - non rue Saint Denis .... au "j'ose"

    et en particulier sur Valls :
    Le directeur de la communication serait il parti en compagnie de Royal, ou serait il resté avec DSK ?
    Les deux hypothèses ont été données.

    parti : bien !
    resté ( et avoir contrôlé la com ensuite ) : pas digne d'un poste de ministre !

    à quoi joue Dray ?

    François va devoir tout faire même le ménage !
    jpd83

    RépondreSupprimer
  10. Mettre sur le même plan un dîner privé avec DSK, fût-il mis en examen, et les nouvelles casseroles de sarkozy: financement de campagne par Kadhafi, projet de dissémination nucléaire plus des sondages sur sa vie privée et au profit de l'UMP payés par l'Elysée et considérer les affaires ci-dessus comme symétriques, c'est quand même un peu fort de café! Le régime actuel, aux abois, continue à nous prendre pour des débiles mentaux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est le propre des situations désespérée
      Est ce que FH parle de Woerth,de Bazire, de de Vabres de Ziad de Gaubert...non parce que ce n'est pas sa conception de la politique et tandis que l'autre il adore fouiller ds les poubelles
      Et Prasquier du CRIF qui a appelé à voté pr lui (mais ds Harraetz,journal israélien c'est moins voyant) Est ce que FH s'en est emparer en hurlant au complot,non.

      Supprimer
  11. Les masques tombent....
    Derrière ce sourire se cachait un monstre.
    Triste.

    RépondreSupprimer
  12. Elle joue le jeu de la campagne, je ne vois pas ou est le derapage dans ses propos ????? La gauche passe sont temps a caricaturer ses adversaires, à traiter de facho tout ce qui est a sa droite mais si on l'attaque avec les mêmes procédés, elle parle de derapage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais c'est bien ça qui me dérange moi , le fait que pour eux (tous) il s'agisse d'un "jeu " alors si elle joue le "jeu" de la campagne, ne soyez pas étonnés que les autres en fasse autant en évoquant des dérapages!

      Supprimer
  13. billet mis en lien dans http://bertrandlebail.blogspot.fr/2012/05/degonflons-la-baudruche.html#!/2012/05/degonflons-la-baudruche.html

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.