Takieddine, Kadhafi, Sarkozy, le gros stress.

Lundi soir sur TF1, Nicolas Sarkozy n'avait pas apprécié que la journaliste Laurence Ferrari l'interroge sur le financement de sa campagne de 2007 par le colonel Kadhafi. L'accusation s'était précisée chez Mediapart.

On le comprend. Il avait presque réussi à nous faire oublier ces tourments. Les rappeler à une heure télévisuelle de si grande écoute fut une très mauvaise expérience pour le candidat sortant.

Le candidat Nicolas n'aimait pas qu'on lui rappelle son passé de mallettes.
« Je suis désolé pour vous que vous soyez la porte-parole du fils de Kadhafi. Franchement, je vous ai connue dans un meilleur rôle ».
Nicolas Sarkozy s'abritait derrière la piètre crédibilité de la famille Kadhafi pour mieux défendre son innocence. Seulement voilà, l'accusation de financement occulte n'émanait pas, cette fois-ci, de l'un des fils Kadhafi mais de personnes bien plus proches du chef de l'Etat: le médecin personnel de Ziad Takieddine, l'ancien compère de négociations d'armement de Claude Guéant et Nicolas Sarkozy au début des années 2000.

Didier Grosskopf, c'est son nom, s'était confié à un ancien membre de l’équipe de campagne d’Edouard Balladur, en 1995, Jean-Claude Brisard, spécialisé désormais dans le renseignement. Neurochirurgien proche de Takieddine, il avait été envoyé ou soigné quelques personnalités en Libye. Et c'est ainsi, relate Mediapart, qu'il a recueilli des confidences, couchées sur le papier par Brisard.

1. « D’après la note, les « modalités de financement de la campagne » de « NS» ont été « réglées lors de la visite Libye NS + BH » le 6 octobre 2005. » Brice Hortefeux, à l'époque ministre des collectivités locales (sic!) auprès de Nicolas Sarkozy, ministre de l'intérieur, a confirmé un voyage en  Libye à l'époque mais nié qu'il ait été question de financement politique.


2. Dans la même note, Médiapart a également trouvé des explications sur le montage financier qui accompagnait la vente d'équipement de surveillance de la société Amesys, via Guéant, Hortefeux et Takieddine: « Le « montage » inclut ainsi une société « BH » au Panama, plus une banque suisse non déterminée. Ce passage se clôt par une phrase sans ambiguïté : "Financement campagne totalement réglé" ».

Là encore, Hortefeux plaide l'ignorance. Ce contrat est un autre scandale de l'avant-Sarkofrance: pour des raisons mal explicitées, Nicolas Sarkozy a aidé à la vente de cet équipement à la Libye alors qu'il n'était que ministre de l'intérieur. Ce dispositif a aussi permis au régime Kadhafi de placer tout le pays sur écoute (téléphones, Web, etc), avec le concours de formateurs français. Enfin, Philippe Vannier, le directeur général de la société Amesys a été promu Chevalier de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy en ... juillet 2011.

Cette note confirme certains points déjà connus et révélés par Mediapart l'an dernier: le site d'information citait notamment quelques extraits de notes personnelles de Ziad Takieddine. Dans l'une d'entre elles, Takieddine évoquait une visite préparatoire en Libye en septembre 2005 qui, écrivait-il à Claude Guéant, « doit revêtir un caractère secret », car Claude Guéant sera ainsi «  plus à l’aise pour évoquer l’autre sujet important, de la manière la plus directe…» 

Quel était cet « autre sujet important » ?

En septembre, l'ex-épouse de Ziad Takieddine, Nicola Johnson, avait confié aux juges que son mari faisait des voyages avec la Suisse dès 1995, cette fois-ci pour financer la campagne d'Edouard Balladur. Puis en décembre dernier, elle ajoutait que Brice Hortefeux. serait venu chercher, en 2005, « une somme en espèces auprès du marchand d'armes lors d'une visite à son domicile avenue Georges-Mandel, à Paris, en compagnie de Thierry Gaubert

Cette information, car c'en est une, a été reprise dans le monde entier. Ami sarkozyste, réalise donc la chose. Nicolas Sarkozy, ailleurs qu'en France, était donc marqué d'une autre infamie, une gigantesque affaire de corruption.

Sur TF1, ce lundi soir, il s'offusqua d'être accusé par le fils d'un immonde dictateur pourtant déjà mort. 


Ce n'était ni la question ni le problème. 

Nicolas Sarkozy était accusé par des témoignages d'anciens proches. 

23 commentaires:

  1. Sarkozy est démasqué, si Barack Obama tombe sur le Washington post, aie aie aie...

    Polls place Sarkozy in second place behind Socialist candidate Francois Hollande. Trying to gain ground ahead of the April 22 and May 6 balloting, Sarkozy has taken up some extreme-right themes.

    Les sondages placent Sarkozy en deuxième place derrière le Candidat Socialiste Francois la Hollande. En essayant de gagner du terrain en vue du 22 avril et le 6 mai le vote, Sarkozy a pris quelques thèmes d'extrême droite.

    http://www.washingtonpost.com/world/europe/sarkozy-tells-french-muslims-they-have-right-to-live-their-faith-in-france/2012/03/14/gIQAnuXKCS_story.html

    Et hier c'était un papier sur les 4 000 000 € du juge Gentil...

    French police raid home of heiress amid suspicions of illegal party financing, tax evasion

    http://www.washingtonpost.com/world/europe/french-police-raid-home-of-heiress-amid-suspicions-of-illegal-party-financing-tax-evasion/2012/03/12/gIQACeXu7R_allComments.html?ctab=all_&#weighIn

    La honte pour la France.

    Wanted dead or alive Dalton Sarkozy - A 1000 000 000 reward !!

    Shame on you Dalton sarko.

    Andy....

    RépondreSupprimer
  2. Méthode de sondage15 mars 2012 06:41

    Rien à voir avec ce fort instructif billet, mais un petit aparté au sujet des sondages : hier soir CSA nous apprenait que "Hollande et Sarkozy [ serait ] à égalité" au premier tour tandis que "l'écart diminuerait" au second !".

    En ce qui concerne la méthode utilisée, question non négligeable n'est-ce pas, elle est carrément absente sur le site du Figaro. Quant à celle mentionnée sur le site du Monde, elle laisse songeur quant à ses aspects évasif et approximatif !

    "Ce sondage a été effectué les 12 et 13 mars auprès d'un échantillon représentatif de 1.007 personnes âgées de 18 ans et plus, dont ont été extraites 861 personnes inscrites sur les listes électorales en France."

    Enquête conduite par téléphone ou par Internet ? Extraction de 861 personnes sur un échantillon représentatif (de quoi ?) de 1007 personnes : sur la base de quels critères ? Parce que avec un déchet de 150 personnes, un esprit suspicieux entreverra nécessairement la possibilité de sélectionner certaines réponses plutôt que d'autres en fonction du résultat souhaitable ...

    Info traitée par le Figaro : http://bit.ly/z1PZTA

    Traitée par Le Monde : http://bit.ly/wyGKVA

    A lire aussi le billet de l'Observatoire des sondages "Tentative de putsch sondagier" dont voici la conclusion :

    "La plupart des médias continuent donc à participer à la désinformation par ce push poll en croyant, en tout cas en faisant croire, que c'est un sondage « normal ». Incompétence ou manipulation ? Manipulés ou complices ? Dans les deux cas, il n'y a pas que les sondeurs qui dilapident leur crédit, le fabricant du push poll d'abord, mais aussi les médias. Quant au candidat Nicolas Sarkozy, n'y a-t-il pas une malhonnêteté ? Un grand mot, riraient les spin doctors. En politique, ce sont « les lois de la guerre ». De quoi voir les sondages d'un autre œil."

    ==> http://bit.ly/zGfBjO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De plus , les sondages sont commandés bien souvent par les partis politiques (l'ump en a fait ses habitudes) et ne sortent que s'ils sont intéressants pour le commanditaire. Beaucoup, ainsi, sont payés sans voir le jour, d'où les dépenses vertigineuses de l'élysée en matière de sondages.
      L'ifop peut bien rendre service à sarko, au moins le temps des élections, non? Il a tant dépensé (nos sous)!

      Supprimer
    2. ces sondages truqués ne sont là que pour justifier à posteriori le bourrage des urnes le 22 avril afin d'accroître la "crédibilité" de ce "vote": rappelons-nous la réélection de W.Bush ; venant de la mafia plus rien ne m'étonne ; va falloir être nombreux lors de la dépouille des votes !

      Supprimer
  3. Ce personnage est réellement dangereux, méfiez-vous, il faut que la france demande de lever l'immunité a ce petit agité pour enquête sur tous ces soupçons de corruption qui pèsent sur lui et ce AVANT le 1er tour, les francais ont droit de savoir, pour faire un choix éclairé pour les 5 prochaines années. Les dossiers sont bloqués au parquet de paris, qui a été nommé par qui? C'est tous simplement scandaleux et injuste pour la france et les francais.Indignez-vous. Solange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes gouvernés depuis cinq ans par des BARBOUZES et des GANGSTERS qui agissent en toute impunité.
      Et personne ne dit rien, ça commence à bouger simplement maintenant, pourquoi ?

      Supprimer
  4. Avec Amesys qui arrive (et qui n'est pas relayé par les médias forcément), il n'a pas fini de déchanter l'ami Nico.

    http://owni.fr/2012/03/14/alibi-de-libye/

    C'est consternant.

    RépondreSupprimer
  5. Comme je l'ai dit ailleurs, je n'ai pas cru (j'ai revu la vidéo de la scène 3 fois) un instant à cette fausse question surprise de Ferrari et à la fausse réprimande de Sarko à la journaliste et à TF1 .....selon moi, ça sentait les manigances et manipulations de haut vol, une belle mise en scène bien préparée à l'avance...!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que c'est préparé, vous pensez quand même pas ferrari aussi indépendante et courageuse de risquer sa place? Qui l'a placée là?
      Alors pourquoi cette mise en scène? Ensevelir les preuves qui remontent? Montrer l'indépendance de l'emission? Afficher l'assurance de sarko? Passer à autre chose?
      Un peu tout cela, sans doute...

      Supprimer
    2. Mon nom n'est pas pertinent26 mars 2012 15:22

      Le but est tout simplement de faire croire à Madame michu que les journalistes sont indépendants et impertinents !

      Supprimer
  6. allez-voir sur médiapart Eva Joli demande une enquête sur les affaires karachi/sarkozy, elle lui demande de renoncer à son immunité et de répondre aux questions ENFIN. Solange

    RépondreSupprimer
  7. http://owni.fr/2012/03/14/alibi-de-libye/

    Le documentaire de Moreira sur Amesys est dispo à cette adresse: http://telecomix.ceops.eu/press/videos/traques.avi
    qualité pourrie ...

    Juan du pain sur votre planche ?

    éclairez moi !

    Les affaires sont les affaires et La république est irréprochable ?

    jpd

    RépondreSupprimer
  8. Eva Joly qui demande « l’ouverture d’une information confiée à un juge indépendant » et appelle le chef d'État à s’expliquer sur la nature exacte de ses relations passées avec le régime de Kadhafi.

    Jean - Louis Nadal sur France inter met en cause MAM et l'Elysée en termes à peine voilés sur le frein à la nomination d'un juge d'instruction dans l'affaire Woerth-Bettencourt qu'il avait recommandée dès septembre 2010 et dans la poursuite du blocage du procureur Courroye au Parquet de Nanterre...


    Des métallurgistes d'ArcelorMittal accueillis à la lacrymo devant le QG de Sarkozy....


    C'est au New York Times d’attaquer ce jeudi. « La campagne de réélection du président Nicolas Sarkozy en France devient un peu désespérée et plus que moche » écrit aujourd’hui le NYT. « M. Sarkozy peut penser qu’il est malin en politique d’exploiter le racisme et la xénophobie. Il l’a déjà fait par le passé » poursuit l’édito du jour, rappelant bien sûr les dernières sorties du candidat-président sur la viande halal, la protection des frontières ou aussi le Buy European Act. Ce déchaînement des éditorialistes américains est d'autant plus remarquable que lors de ses dernières visites aux Etats-Unis, Nicolas Sarkozy avait pris le temps de les rencontrer pour des conversations à bâtons rompus, "off the record", qui n'ont jamais semble-t-il inspiré aucun article un peu plus positif...

    http://washington.blogs.liberation.fr/great_america/2012/03/sarkozy-d%C3%A9sesp%C3%A9r%C3%A9-trivial-et-cruel.html

    Ils vont tous finir par le tuer l'homme de Carla.

    Andy....

    RépondreSupprimer
  9. A ne manquer sous aucun prétexte ce SOIR chez Pujadas 20H40, dans le cadre de l'émission "Des paroles et des actes" le face à face François Hollande - Jean François Copé ( Audience escomptée 15 000 000 pour Copé et 7 500 000 pour François Hollande.... ). Le candidat naturel de l'UMP pour 2017 est aussi l'organiste virtuose et co-titulaire du Grand-Orgue de La cathédrale Saint-Étienne de Meaux ( Orgue Danion-Gonzalez agrandi pour arriver à 5 claviers et 67 jeux et en traction mécanique avec rubans d'acier ).....

    Mais ce soir point de Toccata et Fugue en Ré mineur pour Copé.

    Afin de maintenir tant que faire se peut le croisement des courbes...Il viendra avec pour seul instrument son pipeau de l'UMP.

    Andy....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, pour une fois j'ai regardé l'émission ce soir.
      Eh ben, le copé a été impérial.
      Il a été tout comme on l'attendait dans le genre mauvaise foi, dans l'agressivité, dans la posture de celui qui sait tout et qui veut nous faire croire qu'il est seul à détenir la vérité.
      Il a tout simplement repris la facheuse posture de dati en 2007 alors porte parole du monarque, parler, parler parler sans jamais laisser répondre. Il parait qu'il a participé à un débat.

      Supprimer
    2. Oui, Copé a été assez agressif comme à son habitude et pourtant cette émission n'était pas décisive pour lui car 2017, c'est loin encore...

      D'autant que Jean-Charles Brisard, l’auteur du mémo sur le financement par le régime libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, confirme lors d'un entretien avec Mediapart la mention du nom de l’ancien ministre de l’intérieur, Brice Hortefeux, dans le montage financier. Il affirme détenir « un classeur » et disposer « des montants, des noms, des pays, des dates précises ». L’enquêteur privé s’explique aussi sur le compte suisse d’Isabelle Copé, la sœur du patron de l’UMP, objet d’un autre mémo remis à la justice.

      Copé serait bien inspiré de faire profil bas, serait bien inspiré de regagner sa niche ...à 6 Milliards.

      En l'état pour Isabelle, fort serait celui qui pourrait faire la part exacte de l'exil et de l'expatriation...

      Oh, encore une bonne ! Copé pensait porter l'estocade avec les agences de notation mais voilà ,les agences réclament à cor et à cri de la croissance , plus de croissance

      Mais Copé est plutôt adepte de l'excroissance...des chevilles.

      Andy...

      Supprimer
  10. Jeudi 15 mars 2012 :

    Invité à commenter les incidents survenus devant son QG de campagne, à Paris, entre des salariés d'ArcelorMittal venus de Florange (Moselle) et les forces de police, Nicolas Sarkozy a vivement répondu à un journaliste jeudi 15 mars, lors d'un déplacement dans la Marne.

    "Couillon va", lance le président candidat à ce journaliste, en rigolant, après lui avoir répondu : "Qu'est-ce que ce que vous voulez que j'ai à foutre de ce que vous me dites ?"

    http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/breve/2012/03/15/video-sarkozy-repond-vivement-a-un-journaliste_1670290_1471069.html?google_editors_picks=true

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dire qu'il y a encore des millions de gens qui vont voter pour ce grossier personnage. C'est le vrai drame dans ce pays !

      Supprimer
  11. C'est tout Sarkozy çà ! Toute une semaine durant avec una lacryma sul viso ( Capri et Cécilia, c'est fini ) puis la suivante, le voilà muni de ses lacrymogènes pour la CGT Arcelor ? Hier aussi à Chalons-en-Champagne, il a encore voulu cogner ...

    Le voyou de la République et de l'acier ne peut même pas rester de Bronze à l'usine Le Bronze industriel. Le liquidateur de l'acier ne rêve que de " bourre pif " que de combat.... Le poids petit coq n'est pas décidé à rester inactif : «Je ne laisserai pas le peuple de France se faire voler sa campagne "

    Bien,parfait. Liquider 68, la chienlit c'est non ! Ca va manifestement être sa semaine Massu et Alain Peyrefitte .... Alain Peyrefitte prémonitoire en 1976 avec son ouvrage : Le Mâle français, essai....Sarko est encore tout petit petit à la veille de la mort de Clo Clo..

    68 c'est quoi ?

    Dieu, je vous soupçonne d'être un intellectuel de gauche

    Sarkozy, je vous soupconne d'être un imbécile d'extrème droite.

    Andy ....

    RépondreSupprimer
  12. je vois que tous les commentaires présents ici émane de gauchiste un peu pénibles et agressif .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'il est mignon, notre anonyme.

      Supprimer
  13. Malheureusement, on ne parle pas assez de la destruction de l'image de la France à l'étranger dans cette campagne.
    Chirac et Villepin avaient engrangé des milliards de contrats avec beaucoup de pays: Sarkosy les a tous fait avorter.
    Nicolas Sarkosy a un problème: ce n'est pas l'homme en lui même le plus dangereux, c'est son entourage car il est complètement déconnecté du réel. Son entourage pro-atlantiste et israélien, à noter sa phrase magnifique :Israël est un "miracle de démocratie" tout droit sorti du cerveau de Guaino...qui n'a jamais été élu d'ailleurs, à moins que ce soit le nostalgique et ami de l'OAS Patrick Buisson...
    On se demande où est la droite républicaine qui a été quand même l'instigatrice autant de la gauche de notre démocratie et de nos idéaux qui nous étaient enviés dans le Monde Entier.

    Compromission avec la corruption des échanges politiques mondiaux, soutien indéfectible aux dictateurs et à leur entourage véreux....
    La France , terre d'asile et des libertés, la lumière des peuples, on te tue à petit feu.

    A l'étranger, il ne fait plus bon se dire français: des résidents en Chine se font passer pour des canadiens...On ne moque de nous ouvertement.
    Pourquoi?

    Pendant ce temps-là, l'Europe soumise au dictat des marchés fait moins bien que les USA...on croit rêver...
    Et la croissance mondiale se fait sans nous: la xénophobie et le racisme font mauvais ménage avec un monde où Chine, Inde, Brésil etc...s'entendent avec les russes, les pays arabes sur le dos de notre petit monde politique (ici le gouvernement actuel) rétrograde, raciste et xénophobe...
    pitoyable...
    Oû sont les principes de notre démocratie, notre bel idéal, l'héritage de 1789?
    Quand Hessel veut défendre l'Héritage de la Résistance, on l'assimile à Bidault...
    Avec Sarkosy aux manettes et ses conseilleurs, la catastrophe va vraiment pointer le bout de son nez car on en est juste aux prémisses.
    Comme il ne pourra plus se représenter, le connaissant, on va lui faire faire n'importe quoi: même pas la limite de la réelection.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.

CE QU'ILS ONT DIT

RUBRIQUES

1914-18 (1) 2017 (3) activite enfant (4) agence de notation (2) agriculture (15) alain soral (3) Alliot-Marie (94) Angela Merkel (5) annonce garde enfant (2) antisémitisme (4) asile (1) assurance maladie (3) austérité (12) Ayrault (108) Balkany (3) Barbier (2) Bedos (1) Bernard Tapie (6) Bertinotti (3) Besson (8) Bettencourt (2) bfm (2) bijoutier (1) blog (364) blogosphère (54) blogueurs (24) blogueuses (22) Borloo (82) Boutin (1) Bretagne (3) Brignoles (6) budget (9) Buisson (5) Cambadelis (1) canalplus (1) candidat (10) carla bruni (92) Cazeneuve (12) censure (53) Centrafrique (4) Cesar (2) Chirac (2) chroniques (391) chômage (157) cinema (1) Closer (2) commerce (2) contrat de travail (62) Copé (39) CopéGate (6) cotisations (4) coupdegueule (11) Crédit Lyonnais (1) culture (37) Cécilia (77) Darcos (71) Dati (233) dette (3) Dieudonné (10) dimanche (4) Droite (579) ducon (403) Duflot (9) Défense (92) délinquance (3) députés socialistes (4) ecologistes (4) Education (166) EELV (6) Eglise (2) election legislative (1) election municipale (3) entreprises (5) Environnement (198) Eric Besson (83) Eric Doligé (1) Error (2) espionnage (1) Europe (255) Fabius (11) Facebook (1) fachosphère (7) famille (3) Filippetti (4) Fillon (479) Finances (367) fiscalité (347) Florange (1) FN (5) France (483) Françafrique (121) François Hollande (282) front national (36) front populaire (2) frontaliers (1) Fukushima (1) Games of Thrones (1) garde d enfants (2) Gattaz (3) Gauche (263) gauchosphère (9) Gayet (1) Google (1) gouvernement (1157) grunen (1) grève (1) Guaino (2) Guerre (6) Guéant (71) Hamon (2) heures supplémentaires (71) Hidalgo (2) Hollande (417) Hortefeux (237) humour (100) identité nationale (155) immigration (310) impot (1) impots (2) impôts (1) incompétence (96) industrie (3) indépendance (99) infowar (8) Insécurité (167) international (483) inégalités (296) ipsos (1) Iran (1) Islam (2) Israel (1) IVG (1) juan (1) Juan Politic (387) Julie Gayet (6) Juppé (36) justic (1) justice (433) Kouchner (110) Lagarde (156) Le Foll (2) Le Pen (30) libre-échange (1) logement (3) Macron (1) Mamère (1) Mandela (2) manifestations (69) mariage gay (5) Marisol Touraine (6) Maroc (1) Marseille (1) Martinon (45) Maurice Lantourne (1) medecin (1) MEDEF (5) Melenchon (8) Merkel (1) Ministre (47) Montebourg (5) Morano (2) Morin (36) Moscovici (14) médias (429) Mélenchon (9) météo (1) nostalgie (1) Obama (3) ONU (1) OPA (1) Opinion (501) Pacte de responsabilité (3) Palestine (1) Parlement (103) Parti Socialiste (100) pauvreté (6) PCF (1) Pierre Estoup (1) plans (1) plein emploi (75) police (252) politique (1043) politique budgetaire (20) polémique (230) polémiques (57) Poutine (3) pouvoir d'achat (69) povcon (50) prison (26) prole (1) promess (1) promesses (1667) prostitution (1) Précarité (52) Président (519) Pécresse (47) qatar (1) racisme (1) Rajoy (1) reacosphère (3) religion (31) repentance (20) retraite (165) Rom (5) Royal (1) Russie (1) réac (2) récidive (40) réforme (5) régions (1) Santé (122) Sapin (11) sarkofrance (2380) Sarkozy (3691) securite sociale (5) service minimum (51) smic (1) solidarité (1) sondage (92) Standard and Poor's (1) Suisse (1) Surveillance (20) Syrie (5) Ségolène Royal (5) sénateur (2) Taubira (14) territoriale (1) theorie du genre (1) Thorez (1) tireur fou (2) Touraine (1) Transatlantic Trade and Investment Partnership (3) travail (4) TVA (1) UMP (700) vacarme (67) Vallaud-Belkacem (21) Valls (135) Valérie Trierweiler (4) vincent peillon (6) violence (118) voeux (1) Vrauche (1) wauquiez (6) Woerth (158) Xavier Bertrand (77) écologie (2) économie (184) élections (383) élections européennes (4) éthique (964)