dimanche 26 octobre 2008

Le gouvernement cherche à surveiller les blogs

Aucune parano.

L'excellent Eric Mainville nous a alerté sur ce curieux appel d'offre: le service d'information du gouvernement cherche une entreprise pour surveiller les médias en ligne (presse et blogs des journalistes) sur 15 thèmes définis dans un corpus de 50 sites. Je ne suis pas candidat...
Vous avez jusqu'à aujourd'hui, 12 heures...

Annonce N°75, publiée le 10/10/2008 dans le BOAMP 197 B, dépt. 75

Nom et adresse officiels de l'organisme acheteur : service d'information du gouvernement.

Correspondant : christophe Bres, 19 rue de Constantine, 75340 Paris, tél. : 01-42-75-78-72, télécopieur : 01-42-75-77-43, courriel : christophe.bres@pm.gouv.fr.
Le pouvoir adjudicateur n'agit pas pour le compte d'autres pouvoirs adjudicateurs.

Principale(s) activité(s) du pouvoir adjudicateur : Services généraux des administrations publiques.

Objet du marché : veille des informations diffusées dans les médias sur internet [Et uniquement sur internet] concernant l'action du Gouvernement

Caractéristiques principales :
marché à procédure adaptée pour 12 mois éventuellement reconductible 2 fois pour des périodes identiques. Réalisation d'une veille quantitative et qualitative sur le traitement de l'actualité gouvernementale effectué par les médias en ligne (presse et blogs des journalistes) sur 15 thèmes définis dans un corpus de 50 sites. En fonction des besoins, ajout de thèmes supplémentaires et/ou ajout de présentations orales
Quantités (fournitures et services), nature et étendue (travaux) : cette veille sur le traitement de l'actualité gouvernementale effectué par les médias en ligne donne lieu à la remise d'un rapport hebdomadaire.

Estimation de la valeur (H.T.) : entre 20 000 et 130 000 EUR.

Nombre de reconductions éventuelles : 2.

Date prévisionnelle de début des prestations (fournitures/services) : 13 novembre 2008.

Cautionnement et garanties exigés : néant.

Modalités essentielles de financement et de paiement et/ou références aux textes qui les réglementent : le financement des prestations exécutées est imputé sur les crédits du programme 129. Le mode de règlement est le virement au compte du titulaire, après certification du service fait, dans un délai global maximum de 30 jours conformément aux dispositions de l'article 98 du code des marchés publics et dans les conditions fixées par le décret 2002-232 du 21 février 2002 modifié.

Forme juridique que devra revêtir le groupement d'opérateurs économiques attributaire du marché : le candidat indiquera s'il se présente seul pour l'ensemble du marché ou s'il se présente au titre d'un groupement d'opérateurs économiques. Dans cette dernière hypothèse, il précisera la forme du groupement (conjoint ou solidaire) dans la lettre de candidature qui sera présentée en 1 exemplaire unique et précisera en page une, les noms et qualité du mandataire et, en page deux, les entreprises non mandataires associées au groupement. En cas de groupement conjoint, l'attention des candidats est appelée sur le fait que, au moment de l'attribution du marché, la forme du groupement solidaire pourra être imposée par le pouvoir adjudicateur en application des dispositions de l'article 51-VII du code des marchés publics, et le groupement contraint d'assurer cette transformation. La composition du groupement ne peut, excepté en cas de mise en oeuvre des dispositions qui précèdent, être modifiée entre la date de remise des candidatures et la date de signature du marché. Toutefois, si le groupement apporte la preuve qu'un de ses membres est mis en liquidation judiciaire ou qu'il se trouve dans l'impossibilité d'accomplir sa tâche pour des raisons qui ne sont pas de son fait, il peut demander au pouvoir adjudicateur l'autorisation de continuer à participer à la procédure de passation sans cet opérateur défaillant, en proposant le cas échant à l'acceptation du pouvoir adjucicateur un ou plusieurs sous-traitants. Le pouvoir adjudicateur se prononce sur cette demande après examen de la capacité professionnelle, technique et financière de l'ensemble des membres du groupement ainsi transformé et, le cas échéant, des sous-traitants présentés à son acceptation.
Unité monétaire utilisée, l'euro.

Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
- Déclaration concernant le chiffre d'affaires global et le chiffre d'affaires concernant les fournitures, services ou travaux objet du marché, réalisés au cours des trois derniers exercices disponibles ;
- Déclaration indiquant les effectifs moyens annuels du candidat et l'importance du personnel d'encadrement pour chacune des trois dernières années ;
- Présentation d'une liste des principales fournitures ou des principaux services effectués au cours des trois dernières années, indiquant le montant, la date et le destinataire public ou privé ;
- Indication des titres d'études et professionnels des cadres de l'entreprise et notamment des responsables de prestation de services ou de conduite des travaux de même nature que celle du marché ;
- Echantillons, descriptions et/ou photographies des fournitures ;
- DC 4 (Lettre de candidature et d'habilitation du mandataire par ses co-traitants, disponible à l'adresse suivante : http://www.minefe.gouv.fr, thème : marchés publics) ;
- DC 5 (Déclaration du candidat, disponible à l'adresse suivante : http://www.minefe.gouv.fr, thème : marchés publics) ;
- DC 8 (Acte d'engagement, disponible à l'adresse suivante : http://www.minefe.gouv.fr, thème : marchés publics).

Critères d'attribution :
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés dans le cahier des charges (règlement de la consultation, lettre d'invitation ou document descriptif).
Une enchère électronique ne sera pas effectuée.

Date limite de réception des offres : 27 octobre 2008, à 12 heures.

Délai minimum de validité des offres : 3 mois à compter de la date limite de réception des offres.

Autres renseignements :
Conditions de remise des offres ou des candidatures : mentionnées dans les documents de consultation des entreprises.

Date d'envoi du présent avis à la publication : 6 octobre 2008.

Adresse auprès de laquelle des renseignements complémentaires peuvent être obtenus : Service d'information du Gouvernement.
Correspondant : danielle Carassik 19 rue de Constantine, 75340 Paris, tél. : 01-42-75-78-90, courriel : danielle.carassik@pm.gouv.fr.

Adresse auprès de laquelle les documents peuvent être obtenus : Service d'information du Gouvernement.
Correspondant : christophe Brès 19 rue de Constantine, 75340 Paris, tél. : 01-42-75-78-72, télécopieur : 01-42-75-77-43, courriel : christophe.bres@pm.gouv.fr.

Instance chargée des procédures de recours : Tribunal administratif de Paris , 7, rue de Jouy, 75181 Paris, tél. : 01 -44- 5-9 -44- 0, télécopieur : 01 -44- 5-9 -46- 4.

2 commentaires:

  1. Quand on ne sait plus comment faire pour masquer toutes les conneries qui sont perpétrées ou dites, on instaure une "veille quatitative et qualitative" des réactions produites par lesdites conneries.

    Sarko a le cul entre deux chaises et il est à deux doigts de se casser la g***le alors, pour rattraper le tir (ou tenter de le rattraper), il va s'en prendre aux bloggeurs.

    Les chinois, et d'autre pays totalitaires le font déjà. La France serait-elle devenue un pays totalitaire ? Impossible, je dois rêver et je vais me réveiller d'un instant à l'autre.

    En tout cas, sarko est un sacré accrobate ! Le roi du grand écart ! Un jour, il se dit libéral et le lendemain, il est pour une surveillance totale.

    Ne vous laissez pas faire les amis !

    Ami entends-tu le vol noir des corbeaux sur la plaine....

    RépondreSupprimer
  2. Monsieur,

    avec quelques ami(e)s nous souhaitions justement nous grouper en start-up pour répondre à cet appel d'offres.

    comme vos trois blogs feront l'objet d'un des thèmes (selon les informations recueillies), que diriez-vous de vous joindre à nous ? Nous y gagnerions tous du temps :)

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.

#Hollande

#Fun

#Sarkozy #Droite

ABONNES