7 mai 2007

Premier Jour post-Election Sarkozy: 730 voitures brûlées, 592 interpellations

Article publié sur LIBERATION.FR : lundi 7 mai 2007,

(...)

17 h 15: 730 voitures ont été brûlées en France métropolitaine au cours de la nuit de dimanche à lundi et 592 personnes ont été interpellées, selon un nouveau bilan de la direction générale de la police nationale (DGPN).

17 heures: Quelque 200 lycéens se sont regroupés lundi après-midi dans le centre-ville de Lyon pour protester contre l'élection de Nicolas Sarkozy. Des actes de dégradation ont été observés en marge de la manifestation sur des poubelles et des panneaux d'affichage politique, provoquant deux interpellations, dont celle d'un mineur de 17 ans. Plusieurs dizaines de lycéens se sont ensuite rendus devant l'Université Lyon-II, le long du Rhône, pour inciter les étudiants à les rejoindre.

17 heures: Deux petites assemblées générales (AG) étudiantes se sont tenues lundi à Paris à la Sorbonne et au site de Tolbiac (Paris I), pour lancer une mobilisation contre le projet de réforme de l'université du président élu Nicolas Sarkozy. Le projet Sarkozy: Plus d'autonomie aux universités

16 h 45: Les permanences du sénateur UMP d'Ile-de-France, Roger Karoutchi, à Nanterre (Hauts-de-Seine), et de Thierry Meignen, conseiller municipal UMP du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), ont été vandalisées dans la nuit de dimanche à lundi, annoncent les deux élus.

16 heures: Quelque 300 jeunes, la plupart lycéens, se sont rassemblés en début d'après-midi place de la Bastille et sont partis en direction de Nation pour protester contre l'élection de Nicolas Sarkozy. En l'absence de forces de l'ordre, ils ont, brièvement et par endroits, interrompu la circulation, plaçant des barrières métalliques en travers des voies ou s'asseyant sur la chaussée. Aux cris de «Sarko, facho, le peuple aura ta peau !» ou «Sarko, racaille, il faut que tu t'en ailles !», ils ont fait le tour de la place avant de s'engager dans la rue du faubourg Saint-Antoine, demandant aux automobilistes de klaxonner pour montrer leur hostilité envers le président élu. Ils avaient auparavant déployé, sur les marches de l'opéra Bastille, une banderole bleu-blanc-rouge portant l'inscription «Résistance à Sarko».


12 h 45: Xavier Bertrand, porte-parole de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle, assure «tous les engagements seront tenus» et confirme que les premières mesures législatives seront prises «dès l'été» en citant par exemple «le service minimum dans les transports, la réforme des régimes spéciaux». Priorité à dix chantiers

11 h 50 : Environ 70 véhicules, selon la police, une centaine, selon les pompiers, ont été incendiés dans la nuit de dimanche à lundi dans le département du Nord lors d'incidents qui ont suivi l'annonce de la victoire de Nicolas Sarkozy. Une soixantaine d'interpellations ont eu lieu, et une quinzaine de personnes étaient encore en garde à vue lundi vers 11 h 30, selon la Direction départementale de la sécurité publique.

11 h 35 : Environ 200 véhicules ont brûlé en Rhône-Alpes, dont plusieurs bus et des camions-poubelles, au cours des incidents qui ont émaillé la soirée électorale selon un bilan des pompiers et de la police. A Lyon, où des échauffourées ont opposé manifestants anti-Sarkozy et forces de l'ordre jusqu'à 2 heures du matin, faisant une dizaine de blessés parmi les policiers et trois parmi les manifestants, 52 voitures ont brûlé. Plusieurs vitrines, du mobilier urbain et un bungalow de vente immobilière ont été visés.

11 h 15 : Trente-cinq voitures ont été brûlées et soixante-dix-neuf personnes ont été interpellées à Paris lors des incidents qui ont émaillés la soirée de dimanche selon un bilan communiqué par la préfecture de Police. On déplore aussi la destruction par flammes de 13 poubelles. Trente-trois membres des forces de l'ordre ont été blessés lors des incidents.

10 h 30: La radio publique polonaise annonce qu'un de ses techniciens a été légèrement blessé lors des heurts qui ont éclaté dimanche soir place de la Bastille. Le journaliste Michal Nogal raconte: «Des groupes de jeunes ont attaqué avec des objets métalliques, bouteilles et casques de motards une voiture de transmission de Polskie Radio qui stationnait Place de la Bastille. Ils ont cassé les vitres de la voiture et attaqué les deux techniciens qui s'y trouvaient. L'un d'eux a été frappé avec une bouteille. La police a attendu longtemps avant de réagir. Des policiers en civils nous ont aidés seulement quand la situation est devenue dangereuse pour nos techniciens.»

2 commentaires:

  1. Le premier jour de la présidence de Nicolas Sarkozy sera le 16 mai lorsqu'il sera intrônisé ! Donc ça n'a pas eu lieu à ce moment là comme tu le dis :o) eh oui il y a une grande différence.

    RépondreSupprimer
  2. Mille excuses
    Correction faite.
    faut être précis dans la vie, c'est vrai

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.